•  

     

    Une tragédie des biens communs?

     

     

     

        Quelques cadenas d'amour sur le Pont des Arts, c'est charmant, beaucoup de cadenas, c'est pas mal mais une colonisation totale du pont, c'est trop. Le poids des cadenas décolle les grilles qui risquent de tomber sur les bateaux. La mairie de Paris a réagi en enlevant des grilles surchargées et en les remplaçant. Tel le tonneau des Danaïdes, le pont se couvre de nouveau lovelocks. Des plaques de contreplaqué posées sur les cadenas empêchent d'en accrocher de nouveau. Peine perdue, il y a toujours un bout de grillage qui dépasse.


     


     

    cadenas Pont des Arts contre-plaqué plexiglas 7Prolifération de cadenas sur le Pont des arts, décembre 2014

    au fond l'Institut de France

     

     

        La mairie a alors remplacé les grilles par du plexiglas: le plexiglas se couvre de tags et de gribouillis. Actuellement le pont a perdu tout son charme. D'affreuses plaques barbouillés de tags recouvrent les rambardes. On se croirait sur un site abandonné, voué à la destruction où les tagueurs viennent s'exercer loin des regards. Loin des regards? Non. Le pont des Arts est un site touristique très fréquenté, considéré comme romantique par les amoureux poseurs de cadenas qui, par leur nombre, détruisent ce qu'ils aiment.

     

     

    cadenas Pont des Arts contre-plaqué plexiglas TAGSProlifération de cadenas sur le Pont des arts sur la Seine, décembre 2014

    au fond le Louvre

     

     

        La destruction esthétique du Pont des Arts pourrait être une illustration de la Tragédie des biens communs: Quand une ressource est accessible à tous, ici l'espace et la vue, elle est vite surexploitée. L'intérêt individuel (moi je veux accrocher mon cadenas) multiplié par des centaines d'amoureux met en danger le bien de tous.

     

     

    cadenas Pont des Arts contre-plaqué plexiglas graffittiProlifération de cadenas sur le Pont des arts, plaque de contre-plaqué taguées, décembre 2014

     

     

         La tragédie des biens communs s'applique plus aux ressources naturelles (pâture, océan) dans un écosystème limité mais ici nous avons un espace limité en libre-accès et un nombre toujours croissant d'utilisateurs.

     


    cadenas Pont des Arts contre-plaqué plexiglas 3Prolifération de cadenas sur le Pont des arts, plaque de contre-plaqué taguées, décembre 2014

     

     

        En ce mois de décembre 2014, le Pont des Arts, en plein centre de Paris, a le charme d'un terrain vague bordé de palissades couvertes de tags peu inspirés. Quelle solution va trouver la Mairie de Paris pour arrêter ce désastre visuel?

     


     

    cadenas Pont des Arts contre-plaqué plexiglas 1cadenas sur le Pont des arts, grillage déchiré et plaques de contre-plaqué taguées, décembre 2014

     

     

     

       Comment dissuader des amoureux venus spécialement pour accrocher leur cadenas et jeter la clé dans la Seine de ne pas le faire. Depuis 2008, ce rite magique s'est répandu sur tous les ponts de Paris et dans beaucoup de capitales à travers le monde. Un tag aujourd'hui disparu disait: "Make love, not lovelocks". Une bonne idée mais faire l'amour sur le pont au mois de décembre, c'est un peu frisquet. Et la police interviendrait. 

     

     

     

    cadenas Pont des Arts contre-plaqué plexiglas réverbèrecadenas sur le Pont des arts, plaque de contre-plaqué taguées, au fond l'île de la Cité, décembre 2014

     

     

     

         La Mairie conseille aux amoureux de faire des selfies devant le pont mais ça ne leur suffit pas. De toute façon le pont est devenu très laid alors des selfies devant du contre-plaqué! Il n'y a de la place que sur les grilles des rampes d'accès au pont. Déjà envahie de cadenas d'amour, elles ne tiendront pas longtemps.

     

     

     

    cadenas Pont des Arts contre-plaqué plexiglas GRILLAGEcadenas sur le Pont des arts, grillage déchiré et plaques de contre-plaqué taguées, décembre 2014


     

     

       Quant aux vendeurs de cadenas installés sur le pont depuis deux trois ans, ils font grise mine. Encore un petit métier qui se perd. Certains se reconvertissent en vendeurs de marker pour griffonner le bois.

     


     

     

    Liens sur ce blog:

     

    Le pont des Arts privé de cadenas d'amour ... pour l'instant

     

    Le pont des arts va-t-il s'écrouler sous le poids des cadenas d'amour?

     

    Vol de cadenas d'amour au Pont des Arts? Les mystères de Paris

     

    Cadenas d'amour, coeurs cadenassés au-dessus de la Seine, promesse

    d'amour éternel ?

     

    De Rome à Paris, le rite des cadenas d'amour

     

    Video des cadenas du Pont des Arts

     

    Cadenas d'amour Pont de l'Archevêché à Paris

     

     

     

    Palagret

    Tragédie des biens communs

    décembre 2014

     

     

     

     

     

     

    Pin It

    1 commentaire
  •  

     

    Une tragédie des biens communs?

     

     

        Quelques cadenas d'amour sur le Pont des Arts, c'est charmant, beaucoup de cadenas, c'est pas mal mais une colonisation totale du pont, c'est trop. Le poids des cadenas décolle les grilles qui risquent de tomber sur les bateaux. La mairie de Paris a réagi en enlevant des grilles surchargées et en les remplaçant. Tel le tonneau des Danaïdes, le pont se couvre de nouveau lovelocks. Des plaques de contreplaqué posées sur les cadenas empêchent d'en accrocher de nouveau. Peine perdue, il y a toujours un bout de grillage qui dépasse.


     

     
     

    cadenas Pont des Arts contre-plaqué plexiglas 7Prolifération de cadenas sur le Pont des arts, décembre 2014

    au fond l'Institut de France

     

     

        La mairie a alors remplacé les grilles par du plexiglas: le plexiglas se couvre de tags et de gribouillis. Actuellement le pont a perdu tout son charme. D'affreuses plaques barbouillés de tags recouvrent les rambardes. On se croirait sur un site abandonné, voué à la destruction où les tagueurs viennent s'exercer loin des regards. Loin des regards? Non. Le pont des Arts est un site touristique très fréquenté, considéré comme romantique par les amoureux poseurs de cadenas qui, par leur nombre, détruisent ce qu'ils aiment.

     

     

    cadenas Pont des Arts contre-plaqué plexiglas TAGSProlifération de cadenas sur le Pont des arts sur la Seine, décembre 2014

    au fond le Louvre

     

     

        La destruction esthétique du Pont des Arts pourrait être une illustration de la Tragédie des biens communs: Quand une ressource est accessible à tous, ici l'espace et la vue, elle est vite surexploitée. L'intérêt individuel (moi je veux accrocher mon cadenas) multiplié par des centaines d'amoureux met en danger le bien de tous.

     

     

    cadenas Pont des Arts contre-plaqué plexiglas graffittiProlifération de cadenas sur le Pont des arts, plaque de contre-plaqué taguées, décembre 2014

     

     


         La tragédie des biens communs s'applique plus aux ressources naturelles (pâture, océan) dans un éco-système limité mais ici nous avons un espace limité en libre-accès et un nombre toujours croissant d'utilisateurs.

     

     

    cadenas Pont des Arts contre-plaqué plexiglas 3Prolifération de cadenas sur le Pont des arts, plaque de contre-plaqué taguées, décembre 2014

     

     

        En ce mois de décembre 2014, le Pont des Arts, en plein centre de Paris, a le charme d'un terrain vague bordé de palissades couvertes de tags peu inspirés. Quelle solution va trouver la Mairie de Paris pour arrêter ce désastre visuel?

     

     

    cadenas Pont des Arts contre-plaqué plexiglas 1cadenas sur le Pont des arts, grillage déchiré et plaques de contre-plaqué taguées, décembre 2014

     

     

       Comment dissuader des amoureux venus spécialement pour accrocher leur cadenas et jeter la clé dans la Seine de ne pas le faire. Depuis 2008, ce rite magique s'est répandu sur tous les ponts de Paris et dans beaucoup de capitales à travers le monde. Un tag aujourd'hui disparu disait: "Make love, not lovelocks". Une bonne idée mais faire l'amour sur le pont au mois de décembre, c'est un peu frisquet. Et la police interviendrait. 

     

     

    cadenas Pont des Arts contre-plaqué plexiglas réverbèrecadenas sur le Pont des arts, plaque de contre-plaqué taguées, au fond l'île de la Cité, décembre 2014

     

     

         La Mairie conseille aux amoureux de faire des selfies devant le pont mais ça ne leur suffit pas. De toute façon le pont est devenu très laid alors des selfies devant du contre-plaqué! Il n'y a de la place que sur les grilles des rampes d'accès au pont. Déjà envahie de cadenas d'amour, elles ne tiendront pas longtemps.

     


     

    cadenas Pont des Arts contre-plaqué plexiglas GRILLAGEcadenas sur le Pont des arts, grillage déchiré et plaques de contre-plaqué taguées, décembre 2014

       
     

       Quant aux vendeurs de cadenas installés sur le pont depuis deux trois ans, ils font grise mine. Encore un petit métier qui se perd. Certains se reconvertissent en vendeurs de marker pour griffonner le bois.

     


     

     

     

    Liens sur ce blog:

     

    * La-migration-des-cadenas-du-pont-des-arts-à-la-flamme-de-Lady-Di

     

    Le pont des Arts privé de cadenas d'amour ... pour l'instant

     

    Le pont des arts va-t-il s'écrouler sous le poids des cadenas d'amour?

     

    Vol de cadenas d'amour au Pont des Arts? Les mystères de Paris

     

    Cadenas d'amour, coeurs cadenassés au-dessus de la Seine, promesse

    d'amour éternel ?

     

    De Rome à Paris, le rite des cadenas d'amour

     

    Video des cadenas du Pont des Arts

     

    Cadenas d'amour Pont de l'Archevêché à Paris

     

     

     

    Palagret

    Tragédie des biens communs

    décembre 2014

     

     

     

     

     

     

     

     
    Pin It

    1 commentaire
  •  

      Une histoire de cochon

        Comme Marcel Duchamp qui exposait un urinoir, un porte-bouteille ou une roue de vélo, Jeff Koons utilise des objets ou des images préexistantes. A la différence des ready-made de Duchamp, les sculptures de Jeff Koons reproduisent les objets et images choisis en une taille et un médium différent. Le bibelot de plâtre bon marché de Michael Jackson devient une grande porcelaine dorée, le lapin de Pâques gonflable devient un lapin en acier inoxydable etc ... 

     

     

     

    Koons Beaubourg Fait d'hiver 7Fait d'Hiver, sculpture de Jeff Koons, 1988

    Porcelaine, 49,5 x 160 x 80. Edition de 3

     

     

        Pour cause de "contre-façon", une sculpture de Jeff Koons vient d'être retirée de l'exposition à Beaubourg. "Fait d'Hiver" présente un cochon et deux pingouins venant au secours d'une femme allongée dans la neige. C'est clairement la reproduction d'une photo de Franck Davidovici, publié dans un magazine pour une campagne Naf-Naf dans les années 1980. Dans la photo, le buste de la femme est coupée, ce qui correspond au cadrage. Dans la sculpture en porcelaine le buste est aussi coupé ce qui est très étrange et ne correspond à aucune représentation classique. D'habitude, on voit soit le buste entier soit seulement la tête et le cou; un morceau de corps ainsi délimité, et allongé sur le sol, est bizarre et même malsain faisant penser à un corps massacré par un sérial-killer. La partie du corps tranché est blanche pour bien souligner l'absence. Koons nous fait réfléchir à l'arbitraire d'un cadrage photo et à la bizarrerie morbide teintée de sexualité de la publicité Naf-Naf. Le plasticien américain prétend ne mettre aucune ironie dans ses oeuvres.

     

     

    Koons-fait-d-Hiver-Naf-naf-2.jpg Fait d'Hiver, photo de Franck Davidovici, publicité Naf-Naf

     

     

         Chez Koons, la femme brune allongée porte des lunettes de soleil et des bracelets de fleurs aux poignets, sa blouse en résille mets en valeur ses seins. Dans la photo de Franck Davidovici, le cochon rose porte un tonnelet comme les Saint-Bernards qui secourent les blessés dans la neige et son museau effleure la chevelure de la femme. Chez Koons le cochon a en plus un collier de fleurs autour du cou et il est encadré de deux manchots pour sursignifier le froid. Les deux oeuvres s'intitulent "Fait d'Hiver". En français, il y a un jeu de mot avec fait divers, une allusion à l'accident ou au meurtre. Koons perçoit-il le double sens en gardant le titre d'origine?

       
        La photo en noir et blanc et la sculpture polychrome "Fait d'Hiver" sont toutes deux étranges et ambigues mais plus drôle chez Koons.

     

     

     

    Koons Beaubourg Fait d'hiver 2Fait d'Hiver, sculpture de Jeff Koons, 1988

    Porcelaine, 49,5 x 160 x 80. Edition de 3

    `

     

      La sculpture de Jeff Koons "Fait d'Hiver" est ainsi décrite dans un catalogue de vente américain: "En juxtaposant un fort élément sexuel à la douceur sucrée de bibelots décoratifs, Koons produit une version style Walt Disney d'un fantasme érotique. ... Cette combinaison dérangeante identifie une faim primale au coeur du consumerisme américain, et suggère que toute la culture de masse, que ses produits soient sordides ou propres, fonctionne comme une séduction commerciale. En promouvant ces bibelots domestiques au statut de chef-d'oeuvres de musée, Koons rend floue la frontière entre l'art et la décoration, la vraie sculpture et le kitsch de tous les jours". 1
     

     

       Une description qui s'applique à beaucoup de sculptures de Jeff Koons comme "Pink Panther" ou "Bear and the policeman". D'horribles bibelots vendus dans les boutiques de souvenirs décorent les maisons des classes moyennes américaines. Manufacturés par milliers, ils tiennent lieu d'oeuvres d'art pour beaucoup et Koons interroge ainsi la notion de mauvais goût et d'art digne d'être exposé dans un musée.

     

     

           Koons aime beaucoup les cochons. En 1988, une sculpture montre Saint-Jean Baptiste portant un cochon au groin doré et un oiseau sur son bras gauche. Sa main droite pointe vers le ciel comme dans le tableau de Leonard de Vinci. Un mélange de sacré et de profane.

     

       En 1988, Jeff Koons se fait photographier avec deux vrais cochons pour une publicité annonçant une exposition. Il déclare que  c'est " pour me représenter moi-même comme un cochon. Je préférais le dire moi-même avant que quelqu'un d'autre le fasse. C'est une forme d'exercice du pouvoir." 2.

     

     

    Koons Beaubourg Fait d'hiver 4Fait d'Hiver, sculpture de Jeff Koons, 1988

    Porcelaine, 49,5 x 160 x 80. Edition de 3

     
     

         Parlant de "ushering in banality", une autre sculpture avec un cochon rose, Jeff Koons disait: "Je me suis toujours vu comme le jeune garçon à l'arrière, poussant le cochon, poussant en croyant à la possibilité d'essayer de faire un travail qui dirait aux gens que leur histoire culturelle et personnelle est absolument parfaite jusqu'à maintenant."

     


    Koons-Ushering-in-banality-Beaubourg-7.jpgUshering in banality, Jeff Koons 1988
    Bois polychrome

     

     Koons Beaubourg Fait d'hiver 6Fait d'Hiver, sculpture de Jeff Koons exposée au Centre Pompidou avant son retrait

    Derrière on voit Balloon Dog (magenta), Cat on a clothline (yellow) et le tableau Play-Doh

     

     

           Jeff Koons est un plasticien de l'appropriation; il a été poursuivi plusieurs fois en justice aux Etats-Unis pour non-respect des droits de Copyright par les propriétaires d'oeuvres contrefaites y compris pour Ushering in banality, une copie d'une photo de Barbara Campbell intitulée "Boys with Pig". Encore un fois Jeff Koons le roi du neo-pop kitsch ne s'est pas inquiété du copyright. Un procès s'en est suivi. 

      
        Les sculptures de Jeff Koons ne sont pas d'ailleurs de vraies contrefaçons comme on l'entend pour des montres ou des vêtements. Qui pourrait confondre un bibelot de quelques centimètres et une sculpture de plus d'un mètre ou une photo en noir et blanc et une sculpture polychrome? 

     

     

     

    Koons-Ushering-in-banality-Beaubourg-2.jpgUshering in banality, Jeff Koons 1988
    Bois polychrome, deux angelots et un garçonnet

                                                                                                                               

     

         Alain Seban, président du Centre Pompidou, déclare dans un communiqué que "Une large part de la création moderne et contemporaine repose sur le concept de citation, voire d’appropriation. Il est essentiel que les musées puissent continuer à rendre compte de ces démarches artistiques."

     

        Beaucoup de pop-artists utilisent des images ou objets existants: Andy Warhol, Richard Hamilton, Rauschenberg, Roy Lichtenstein, Oldenburg, Arman, Jan Fabre, Erró, Barbara Kruger, Wim Delvoye, Douglas Gordon, Christian Marclay etc ....

     

     

     

    Koons Beaubourg Rabbit 6Rabbit de Jeff Koons,1986, acier inoxydable, série statuary

    104,1 x 48,3 x 30,5 cm
     

     

         Les lois américaines sur le copyright et le fair use sont différentes des lois françaises du droit d'auteur. On verra ce que décident les tribunaux pour "Fait d'Hiver" et "Naked", les "contrefaçons" de Jeff Koons sélectionnées pour sa rétrospective à Beaubourg.

     

     

     

     

     

    Liens sur ce blog:

     
    * Jeff Koons: gazing balls, sculptures antiques et boules réfléchissantes à Beaubourg

    * Jeff Koons: Ushering in banality, un cochon à Versailles

    * Michael Jackson, éternellement jeune, immortalisé par Jeff Koons
     
    * Bear and the policeman de Jeff Koons

    Rabbit de Jeff Koons
     
    La ménagerie de Jeff Koons dans les salons royaux de Versailles

    Erró, Femmes Fatales, appropriation et recontextualisation
     
    William Klein contre John Galliano, plagiat ou citation?
     

     

     

     

     

     

     

    Palagret

    art contemporain et appropriation

    décembre 2014

     

     

    cc.gif

     

     

     

     

     

    Sources:


    1- in Wikipedia. The City Review. Retrieved November 11, 2011.


    2- Le Monde du 30.08 05. Propos recueillis par Harry Bellet

     

    Copyright et fair use aux Etats-Unis

     

    Koons et la justice 

     

     

     

     

     

    Pin It

    votre commentaire
  •    

     

        Une boîte à lettres et une statue antique d'Hercule Farnèse, un bain pour oiseaux et une Ariane endormie sont traités de la même façon par Jeff Koons. Réalisées en plâtre blanc, légèrement plus grandes que les originaux, ces sculptures iconiques sont surmontées d'une boule réfléchissante (gazing ball) d'un bleu profond. Koons mets sur le même plan des objets quotidiens de la banlieue et des oeuvres d'art gréco-romaines en pierre ou en marbre. Les copies servent de socle à une boule miroir telle qu'on en trouve aux Etats-Unis dans les jardins et sur les pelouses des maisons américaines. Ces boules reflètent et déforment tout leur environnement ainsi que celui qui les regarde et s'y mire. 

     

     

    Koons-Gazing-ball-Ariane-Beaubourg-4.jpgAriane endormie et boule réfléchissante, Jeff Koons 2013

    Plâtre et verre, 112,7 x 238,4 x 93 cm. Edition de 3

     


         "Je pense aux gazing balls depuis longtemps. J'ai voulu montrer l'affirmation, la générosité, le sens de l'espace et la joie des sens que gazing balls symbolisent. La série est basée sur l'idée de transcendence. La réalisation de notre mortalité reste abstraite et de là nous sommes capables de concevoir le monde extérieur, la famille, la communauté et un plus vaste dialogue avec l'humanité au-delà du présent. La série des Gazing Balls est basé sur le regard du philosophe, commençant avec la  transcendence à travers les sens mais dirigeant notre vision vers l'éternel à travers la forme pure et les idées." 1

     

     

    Koons-Gazing-ball-Hercule-Farnese-danseuse-Beaubourg.jpgHercule Farnèse et boule réfléchissante, Jeff Koons, 2013

    Plâtre et verre, 326,4 x 170 x 123,5. Edition de 3

    devant Ballerine, acier inoxydable au poli miroir, vernis transparent, 2000 - 2014

     

     

      Jeff Koons joue du contraste entre la simple perfection de la sphère brillante et la matité du plâtre révélant l'anatomie humaine et les effets de drapé. Il ne mentionne cependant pas que la rencontre de sculptures classiques et d'ornement de jardin est évidement comique. Comique comme Balloon Dog, la baudruche géante.

     


    gazing-balls-de-jardin.jpg Gazing Balls en acier pour décorer son jardin, en vente sur internet

     

     

        Comme toujours, Jeff Koons s'approprie des oeuvres populaires existantes et les recontextualise. Cette fois-ci il ne risque pas de procès de la part de Lysippe (4è siècle avant JC) et d'autres sculpteurs gréco-romains.

     

     

    Koons-Gazing-ball-Hercule-Farnese-Beaubourg.jpg

     
     

        Délaissant le métal et la pierre, Koons choisit le plâtre, un matériau très souvent utilisé pour faire des copies de l'antique et aussi par les artiste modernes dont Picasso. Avec la boule bleue réfléchissante et déformante Koons instaure un dialogue avec ses propres œuvres brillantes.

     

     

    Koons-Gazing-ball-boite-a-lettres-Beaubourg.jpgGazing Ball (mailbox) 2013, Jeff Koons

    Plâtre et verre, 188,6 x 61,9 x 105,4. Edition de 3

     
     

      Depuis les années 80, Jeff Koons utilise très souvent des surfaces réfléchissantes dans les séries "Luxury and degradation" ou "Celebration". Les Balloon dog, Balloon flower, Rabbit, Moon ou Hanging Heart renvoient notre image ou celle du plasticien narcissique.

     


     

    Koons-Gazing-ball-Ariane-Beaubourg-9.jpgGazing Ball posée sur copie en plâtre d'Ariane endormie

     

    the gravity of Duchamp, or that of the notion of appropriation, which permits everything to become a readymade via its re-presentation, re-contextualization, or re-purposing, the mainstay aesthetics of the early ‘80s. - See more at: http://www.artcritical.com/2014/09/10/saul-ostrow-on-jeff-koons/#sthash.eAguUh31.dpuf

     

     

          Les copies de sculptures antiques sont les premières de Jeff Koons représentant l'homme et la femme depuis la fameuse série avec la Cicciolina. A Beaubourg, le plasticien américain n'expose que trois Gazing Balls mais il en existe une vingtaine qui étaient exposées à New-York dans la galerie David Zwirner en juin 2013 mêlant l'histoire de l'art et la pop culture. Des sculptures iconiques de l'Antiquité: Vénus sortant du bain, Apollon Lykeios, Diane, Dionysos, Silène et Dionysos, le faune Barberini, le Torso du Belvèdère, un centaure. A côté partageant l'espace, un petit garçon banal, un bonhomme de neige gonflable, un bain pour oiseau et une bôite à lettres. Toutes œuvres en plâtre surmontées d'une parfaite boule bleue réfléchissante que nous ne pouvons voir sans nous voir nous-mêmes.

     

     

     

    Koons-Gazing-ball-Hercule-Farnese-boite-a-lettres-Beaubo.jpgHercule Farnèse et boule réfléchissante, boîte à lettres et boule réfléchissante, Beaubourg

     

     

        Les déesses, les dieux et les héros renvoient aux demi-dieux contemporains portraiturés par Jeff Koons: Louis XIV, aux icones pop comme Michael Jackson, Bob Hope, Buster Keaton et surtout Popeye aux muscles hypertrophiés, nouvel Hercule nourri aux épinards.

     

     

    Koons-Beaubourg-Popeye.jpgPopeye, Jeff Koons, 2009 -2011, acier inoxydable au poli miroir, vernis transparent

    198,1 X 131,4 x 71,1 cm. Edition de 3. Centre Pompidou


     

        Jeff Koons, roi du néo-pop, kitsch et controversé, rencontre un grand succès à Beaubourg. Il vaut mieux acheter son billet à l'avance.

     

     

     

     

    Jeff Koons, la rétrospective

    Exposition au centre Pompidou

    Du 26 novembre 2014 au 27 avril 2015

    De 11h à 21h


    Nocturnes jusqu’à 23h (dernière entrée à 22h) les jeudis, vendredis et samedis soirs.
    Ouverture anticipée à 10h les samedis et dimanches pour les adhérents et les visiteurs munis de billets

     

    Mirrors and polished surfaces, his most recurrent motif, are in essence narcissistic, a product of someone who in all ways is watching himself. - See more at: http://www.artcritical.com/2014/09/10/saul-ostrow-on-jeff-koons/#sthash.eAguUh31.dpuf

     

     

     

     

    Liens sur ce blog:

     
     
    * - La locomotive de Jeff Koons sur une voie de garage?
     
     Rabbit de Jeff Koons

    Split-rocker de Jeff Koons

    Chainlink, la tortue et l'hippopotame de Jeff Koons
     
    La locomotive suspendue de Jeff Koons bientôt à Los Angeles
     
    La visite de l'atelier de Jeff Koons mise aux enchères
     
    Rabbit, le lapin de Jeff Koons, à la parade de Macy's

    L'art contemporain et Jeff Koons à Versailles

     
    Seize sculptures de Jeff Koons bientôt à Versailles


     

     

     

     

     

     

     

     

    Palagret

    art contemporain et appropriation

    art rigolo

    décembre 2014

     

     

     

     

     

     

    Sources:

    http://www.davidzwirner.com/exhibition/gazing-ball/


    http://newyorkcity.eventful.com/events/jeff-koons-gazing-ball-/E0-001-057511345-8


     


     

     

    Pin It

    votre commentaire
  •  

     

    C'est le moment de danser

     

     

       Des silhouettes dansantes s'affichent sur les murs à côté de diverses oeuvres de street-art. Habillées de diverses manières, les jeunes femmes dansent au son d'un saxo et d'une guitare. La phrase "it's time to dance" est d'abord écrite à la main. Plus tard elle est imprimée sur des rubans adhésifs jaunes et noirs.

     

     

     

    Time to dance street-art Jef"It's time to danse" de Sobr. Garçon assis de Jef Aerosol, Butte aux cailles

     

     

     

    Time to dance street-art mur"It's time to danse" party girls et musiciens de Sobr.

    Tag URSA. Butte aux cailles, Paris

     

     

     

     

        Derrière les danseuses il y a souvent un labyrinthe noir et blanc. Et la signature SOBR.

     

     

     

     

    Time to dance street-art 7"It's time to danse" de Sobr avec labyrinthe noir et blanc. Papier collé

     

     

     

    Time to dance street-art Beaubourg rubanUne danseuse de SOBR avec ruban jaune

    Papier collé de THTF à gauche

     

     

     

    Time to dance street-art Beaubourg 8Trois danseuses de SOBR du côté de Beaubourg

     

     

     

     

         A l'approche des fêtes, les danseuses se couvrent de confetti. Posés par Sobr ou ajout d'un passant.

     

     

     

     

     

    Time to dance street-art Beaubourg aération"It's time to danse" de Sobr, trois danseuses couvertes de paillettes

    sur les cheminées d'aération de Beaubourg

     

     

     

    time-to-dance-confetti-street-art-Beaubourg-.jpg"It's time to danse" de Sobr avec confetti

     

     

     

    Time to dance street-art arraché"It's time to danse" de Sobr, papier collé arraché

     

     

     

    Palagret

    street-art dansant

    décembre 2014

     

     

     

     
    Pin It

    votre commentaire
  •  

     

    C'est le moment de danser

     

     

       Des silhouettes dansantes s'affichent sur les murs à côté de diverses oeuvres de street-art. Habillées de diverses manières, les jeunes femmes dansent au son d'un saxo et d'une guitare. La phrase "it's time to dance" est d'abord écrite à la main. Plus tard elle est imprimée sur des rubans adhésifs jaunes et noirs.

     

     


     

    Time to dance street-art Jef"It's time to danse" de Sobr. Garçon assis de Jef Aerosol, Butte aux cailles

     

     


     

    Time to dance street-art mur"It's time to danse" party girls et musiciens de Sobr.

    Tag URSA. Butte aux cailles, Paris

     

     

     

     

        Derrière les danseuses il y a souvent un labyrinthe noir et blanc. Et la signature SOBR.

     

     

     

     

    Time to dance street-art 7"It's time to danse" de Sobr avec labyrinthe noir et blanc. Papier collé

     

     

     

    Time to dance street-art Beaubourg rubanUne danseuse de SOBR avec ruban jaune

    Papier collé de THTF à gauche


     

     

    Time to dance street-art Beaubourg 8Trois danseuses de SOBR du côté de Beaubourg

     

     

     

     

         A l'approche des fêtes, les danseuses se couvrent de confetti. Posés par Sobr ou ajout d'un passant.

     

     

     

     

     

    Time to dance street-art Beaubourg aération"It's time to danse" de Sobr, trois danseuses couvertes de paillettes

    sur les cheminées d'aération de Beaubourg

     

     

     

    time-to-dance-confetti-street-art-Beaubourg-.jpg"It's time to danse" de Sobr avec confetti

     

     

     

    Time to dance street-art arraché"It's time to danse" de Sobr, papier collé arraché

     

     

     

    Palagret

    street-art dansant

    décembre 2014

     

     


    Pin It

    votre commentaire
  •  

     

       Jetés ou perdus, de nombreux objets finissent sur le trottoir. Parfois un passant s'arrête et récupère une vieille casserole, un vase à peine fêlé ou un panier. Les parapluies cassés et les gants esseulés ne trouvent pas preneur.

     

     

    nature morte fauteuilFauteuil en fin de vie à l'abandon sur un trottoir

     

     

    nature morte casserolescocotte-minute, poêle, séchoir, essoreuse, etc ...  offerts aux passants

     


     

        Telles des offrandes, les objets sont-ils posés là pour amadouer un dieu irritable? Plus certainement, le propriétaire se débarrasse de ce qu'il ne veut plus sans se résoudre à le mettre à la poubelle où les rebuts seront broyés. Ainsi, les objets auront peut-être une deuxième vie sans passer par le circuit marchand des vide-greniers.

     

     

    nature morte parapluie orangeUn parapluie aux baleines désarticulées dont personne ne voudra

     


     

    nature morte trouvé gant OpéraGant orphelin perdu par une Cendrillon se précipitant au bal de l'Opéra?

     

     

     

     

     

    décembre 2014

     

     

     

     

     
    Pin It

    votre commentaire
  •  

     

       Comme des nuages noirs tombés du ciel, des décors en contreplaqué occupent l'espace 315 du Centre Pompidou. "L'air du temps" de Latifa Echakhch est constitué de dizaines de sculptures. A côté de chaque nuage noir, un objet dérisoire ou obsolète à moitié badigeonné d'encre, témoin du passé: valise pleine de vieilles photos, transistor, vase de fleurs artificielles, flacon de parfum Nina Ricci, fil à broder rouge ou roses des sables venus du Maroc, pays de l'enfance de la plasticienne, etc ...

     

     

    LATIFA ECHAKHCH AIR DU TEMPS 1L'air du temps, encrage (la lampe coquillage), installation de Latifa Echakhch, centre Pompidou, espace 315

    Lauréate du prix Marcel Duchamp 2013 

     

     

       Ces formes noires sont comme Janus, doubles, noires d'un côté, bleu ciel et blanc de l'autre. En entrant le visiteur voit l'envers du décor, une installation assez sinistre avec des objets qui semblent brûlés, sauvés d'un désastre. En se retournant il voit de joyeuses nuées posées sur le sol (la terre) et suspendues par des fils accrochés au plafond (le ciel).

     

     

     

    LATIFA ECHAKHCH AIR DU TEMPS 2L'air du temps,côté clair, installation de Latifa Echakhch, centre Pompidou

     

     

     
    Latifa Echakhch: "J'ai appréhendé l'Espace 315 en m'intéressant principalement à sa forme. C'est un rectangle allongé, une sorte de boîte qui m'évoquait un peu l'idée d'une « camera obscura » où l'image est inversée. Dans l'exposition, les nuages flottent ainsi légèrement au-dessus du sol, et le parquet très brillant redouble encore cette impression de basculement. J'ai en quelque sorte cherché à étirer/condenser un paysage dans le lieu, afin de jouer avec différents plans ou strates de lecture, et différentes échelles." 1

     

     

     

    LATIFA ECHAKHCH AIR DU TEMPS 3L'air du temps, installation de Latifa Echakhch, centre Pompidou 

     

     

     

     

     "Ces nuages n'ont pas une signification arrêtée, précise. Ils permettent une forme de condensation. Il s'agit d'offrir une seule et même vue d'un ensemble, comme un paysage de bord de lac où l’on peut voir le ciel, l'eau et les berges se refléter les uns sur les autres, les uns dans les autres. Il y a ici un jeu avec le haut et le bas, le recto et le verso. Un jeu de basculement qui permet une forme de synthèse, et concourt à créer une sensation onirique tout en attirant l'attention du visiteur sur les sculptures."

     

     

     

     

    LATIFA ECHAKHCH AIR DU TEMPS 7L'air du temps, encrage (vase et fleurs), installation de Latifa Echakhch, centre Pompidou 

     

     

     

     

       Chaque nuage est un encrage (ou ancrage?). Il se distingue des autres par l'objet qui lui est accolé: Encrage (la lampe coquillage, encrage ( le puzzle de paysage de montagne) etc ...

     

     

     

     

    LATIFA ECHAKHCH AIR DU TEMPS 5L'air du temps, encrage (lecteur de cassette), installation de Latifa Echakhch, centre Pompidou

     

     

     

    LATIFA ECHAKHCH AIR DU TEMPS 9L'air du temps, encrage (boules de pétanque), installation de Latifa Echakhch, centre Pompidou 

     

     

     

     

    " Le noir renvoie à la fois à l'idée d'un temps d'action passé et arrêté, ainsi qu’à un ensemble en puissance de gestes à venir."

     

     

     

     

    LATIFA ECHAKHCH AIR DU TEMPS 8L'air du temps, côté clair, installation de Latifa Echakhch, centre Pompidou 

     

     

     

     

        Avec des matériaux modestes et des objets à peine modifiés, presque des ready-made, Latifa Echakhch crée une installation onirique, un trompe-l'oeil de théâtre naïf où différents plans de décor simulent la profondeur, un trompe-l'oeil abandonné au sol comme après une représentation. En février 2014, chez Kamel Mennour, la plasticienne faisait aussi tomber le ciel (the sky is falling) avec une toile peinte affalée, à moitié suspendue.

     

       L'air du temps, titre de l'installation de Latifa Echakhch, est aussi le nom du parfum Nina Ricci crée en 1948. Petite fille, Latifa Echakhchen en possédait un échantillon.


     


     

     

     

     

    Latifa-Echakhch--sky-falling.jpgThe sky is falling, Latifa Echakhch, galerie Kamel Mennour


     


     

     

     

    Latifa Echakhch est née en 1974 à El Khnansa, Maroc. Elle vit et travaille à Martigny, Suisse.

     

     

     

     

    Dossier de presse:

     

    Depuis plus de dix ans, le Centre Pompidou accueille chaque année les lauréats des Prix Marcel Duchamp pour une exposition personnelle et inédite dans l'Espace 315, durant trois mois.

    Après Daniel Dewar et Grégory Gicquel, lauréats 2012, Latifa Echakhch a reçu le Prix Marcel Duchamp 2013, décerné chaque année à un artiste novateur de la scène française, et répondra à l'invitation du Centre Pompidou, en partenariat avec l'Adiaf.

    « Le jury a été sensible à la manière dont Latifa Echakhch sait activer le potentiel de l'espace qu'elle investit en faisant appel à des éléments aisément reconnaissables, a précisé Alfred Pacquement, alors président du jury.

    Son oeuvre entre surréalisme et conceptualisme questionne avec économie et précision l'importance des symboles et traduit la fragilité du modernisme.

     

     

     

     

    LATIFA ECHAKHCH AIR DU TEMPS 4L'air du temps, encrage, installation de Latifa Echakhch, centre Pompidou

     

     

     

     

     

    Latifa Echakhch, L'air du temps

    du 8/10/2014 au 26/01/2015

    Espace 315, Centre Pompidou


     


     


     


     

    Palagret

    art contemporain. Prix Marcel Duchamp

    décembre 2014


     


     

     

    Pin It

    votre commentaire
  •  

       "L'affiche est couleur ou n'est pas"

     

        Entre 1920 et 1924, Robert Delaunay réalise plusieurs projets de publicités à la gouache, au crayon ou à l'encre de Chine. Aucune ne sera finalisée. Il semble que Delaunay ait lui même choisi les marques Byrrh, Dubonnet, Citroën ou la 8è Olympiade de Paris. Il ne s'agissait pas de commandes.

     

     

    Robert Delaunay publicité Byrrh 1"Garçon! un Byrrh vin tonique". Gouache sur papier, 1923-1924, projet d'affiche de Robert Delaunay

     

     

       Comme dans ses peintures, Robert Delaunay cherche à retranscrire le rythme et le mouvement de la vie moderne (roues de voitures, enseignes lumineuses) grâce à des vibrations colorées concentriques ou non. Dans la publicité Byrrh, le ruban ascendant confère du dynamisme à l'apéritif, les lettres semblent danser joyeusement. Dès le début du siècle Byrrh recourt massivement à la publicité en affiche, en mur peint et en objets publicitaires.

     

     

    Robert Delaunay publicité Dubonnet 1Dubonnet, projet d'affiche de Robert Delaunay, gouache sur papier, 1923-1924

     

     

    Robert Delaunay publicité Dubonnet 2Dubonnet, projet d'affiche de Robert Delaunay, gouache sur papier, 1923-1924

     

     

       Dubonnet est une autre marque célèbre de l'époque. Ici les lettres dédoublées et de couleurs différentes animent le nom de la marque. Dans le premier dessin, les lettres ondulent et semblent se détacher, dans le deuxième les lettres sont droites mais un trait noir souligne aussi le dynamisme de la boisson. Harmonie et contraste.

     

     

    Robert Delaunay publicité CitroënProjet d'affiche Autos chenilles Citroën, Robert Delaunay, gouache sur papier, 1923-1924

     

     

        Le projet de Robert Delaunay pour les Autos chenilles Citroën montre deux roues noires et blanches et seulement deux couleurs, le vert et le jaune. Les triangles noirs représentent probablement les obstacles dont triomphe l'auto chenille. Dix ans plus tard les Autos chenilles Citroën s'illustreront pendant la Croisière jaune.

     

     

    Robert Delaunay publicité OlympiadesProjet d'affiche Olympiade Paris, Robert Delaunay, gouache sur papier, 1924

     

     

    Le projet Olympiade est très coloré avec des disques jaunes, noirs vert, rouge etc ... et un arc en ciel. Le dessin exprime l'optimisme et le mouvement des sportifs.

     

     

    Robert Delaunay publicité Byrrh 2"Garçon! un Byrrh vin tonique". Gouache sur papier, 1923-1924, projet d'affiche de Robert Delaunay

     

     

       Robert Delaunay s'intéresse aux marques très connues à l'époque,  omniprésentes sur les murs de la ville. Le peintre choisit de ne pas montrer le produit. On ne voit ni bouteille, ni verre ni voitures. Seules les lettres en couleurs du nom de la marque suffisent à donner une idée de jeunesse, de joie et de vitalité. Dommage que les affiches de Robert Delaunay n'aient jamais été réalisées.

     

     

     

    Lien sur ce blog:

    Un mur peint Dubonnet à Blois

     

     

    Robert Delaunay - Rythmes sans fin

    15 octobre 2014 - 12 janvier 2015

    de 11h00 à 21h00
    Centre Pompidou, Paris Palagret art et publicité décembre 2014

     

     

    Pin It

    votre commentaire
  •  

     

    "Pourquoi Ballon Dog?"

    " Peut-être parce qu'il y a en lui l'idée de la survie. J'ai transformé un objet sans qualité et éphémère - un simple ballon- en une œuvre monumentale qui a le pouvoir de survivre.

     

     

     

       Balloon Dog est une des sculptures les plus connues de Jeff Koons. Un multiple qui existe en 5 couleurs (bleu, magenta, jaune, orange et rouge), est exposée un peu partout dans le monde et achetée par les grands collectionneurs, comme François Pinault ou Eli Broad, pour des sommes vertigineuses.

     

         En novembre 2013, Balloon Dog (orange) s'est vendu aux enchères chez Christie's pour 58 405 000 $. Cette sculpture de métal rutilant est la copie monumentale d'un chien fait de ballons tel qu'en fabriquent les amuseurs de rue pour les enfants. Une sculpture solide et lourde imitant un jouet léger et fragile à la parfaite surface réfléchissante. Une sculpture comique, drôle, en hommage à son fils qu'il ne voyait plus après on divorce de la Cicciolina

     

     

     


    Versailles-Koons-Balloon-dog-3.jpg

    Balloon Dog (magenta) de Jeff Koons, 1994-2000
    Acier chromé inoxydable au poli miroir, vernis transparent
    307,3 x 363,2 x 114,3 cm. Série Celebration
    Salon d'Hercule, Versailles

     

     

     

    - PH.D: "Pourquoi Balloon Dog?"

    - Jeff Koons:  Peut-être parce qu'il y a en lui l'idée de la survie. J'ai transformé un objet sans qualité et éphémère - un simple ballon- en une œuvre monumentale qui a le pouvoir de survivre. D'autre part cette œuvre est une surface réfléchissant (dans tous les sens) à 360°: quand vous êtes devant, elle vous donne votre position dans l'environnement et celui-ci change avec vous. Si vous ne bougez pas, si personne ne bouge, rien ne se passe. Mais si vous vous déplacez, le reflet abstrait change. L'abstraction dépend de vous.

    - PH.D: Devant la pièce on peut penser aux sculptures de Picasso des années 30, les femmes faites de sphère et de courbes. A Brancusi aussi.

    -Jeff Koons: Et plus encore à Miro, à son chien aboyant à la lune.

    - Ph.D: L'oeuvre est, par ailleurs, assez nettement sexuelle.

    - Jeff Koons: Biomorphique plutôt. Le ballon est gonflé par la respiration, comme un corps. Sans la respiration, sans la vie, il s'effondre. La forme disparaît. ... Il m'arrive de me dire qu'au néolithique, un homme aurait pu créer la même forme avec des intestins d'animaux. Quant à son sexe, la pièce est féminine et masculine simultanément." 1

     

     

    Miro-chien-aboyant-a-la-lune.jpg Chien aboyant à la lune, Joan Miro, lithographie 1952

     

     

         Exposé en 2008 au château de Versailles, le Balloon Dog (magenta) trônait fièrement dans le salon d'Hercule, créant une dissonance comique avec les ors du château. Balloon Dog sera exposé à Beaubourg dans la grande rétrospective Jeff Koons mais il y sera sans doute plus banal entouré de murs blancs.


     

     
     

    Balloon-dog-Koons-Venise-by-dalbera.jpg Balloon dog à Venise

    Photo Dalbera

     

     

        Le célèbre chien koonesque est une star. Il fait une discrète apparition dans le film "La nuit au musée 2" où les oeuvres exposées s'animent le soir venu. On voit sautiller Balloon dog derrière Ben Stiller. S'animent aussi un baiser de Roy Lichtenstein, le couple de fermiers d'American Gothic peint par Grant Wood et le célèbre baiser de Times square photographié par Alfred Eisenstaedt. Jeff Koons fait ainsi partie des icônes de la culture américaine.

     

     

     


    Balloon dog de Jeff Koons dans "une nuit au musée" par Palagret

     

     


       Le graphiste Michael Green a créé un gif animé montrant Balloon Dog qui se dégonfle, en boucle. Une mésaventure amusante qui ne risque pas d'arriver à la vraie sculpture puisqu'elle a l'air d'être en baudruche mais est en fait très solide. Michael Green cherche en ce moment à vendre Balloon Dog deflated sur ebay. D'abord estimé à 2000 $, le chien ballon qui se dégonfle n'a pas trouvé preneur. Michael Green l'a alors proposé à 5800 $, toujours sans trouver preneur. On peut voir cette petite animation numérique sur la toile alors pourquoi l'acheter? Green ne cherche peut-être qu'à se faire connaître.

     

     

    Koons-Ballon-Dog-H-M-sac.jpg Sac H&M orné de l'image de Balloon Dog de Jeff Koons

     

     
     

        On retrouve Ballon dog en objets de décoration. Pour l'exposition new-yorkaise au Whitney museum, le magasin de vêtement H&M a collaboré avec Jeff Koons pour créer un sac orné de Ballon Dog.  Le sac, en édition limitée, sera aussi vendu à Paris dans le magasin H&M des Champs Elysées, le 10 décembre prochain de 8h30 à 11h pour 39,99 euros. Le motif parisien sera magenta.

     

     

     

    Balloon-dog-Koons-lampe.jpgLampe "Balloon dog" dans une boutique de décoration

     

     

    Jeff-Koons-Beaubourg-escalator.jpg

    Jeff Koons photographié dans la chenille de Beaubourg

     

     

     

    Exposition de Jeff Koons à Beaubourg

    du 26 novembre 2014 au 27 avril 2015

     

     

     

    Jeff-Koons-Beaubourg-code-couleur.jpg

    Brochure du centre Pompidou Code Couleur

     

     

    Liens sur ce blog:
     
    * Jeff Koons, "Fait d'Hiver", plagiat ou appropriation d'une image existante, deux manchots en plus
     
    * Jeff Koons: gazing balls, sculptures antiques et boules réfléchissantes à Beaubourg

    Ushering in banality, un cochon à Versailles

    Michael Jackson, éternellement jeune, immortalisé par Jeff Koons

    Bear and the policeman de Jeff Koons

    Rabbit de Jeff Koons

    Split-rocker de Jeff Koons

    Chainlink, la tortue et l'hippopotame de Jeff Koons
     
    La locomotive suspendue de Jeff Koons bientôt à Los Angeles
     
    La locomotive de Jeff Koons déraillera-t-elle avant d'être lancée?
     
    La visite de l'atelier de Jeff Koons mise aux enchères
     
    Rabbit, le lapin de Jeff Koons, à la parade de Macy's

    L'art contemporain et Jeff Koons à Versailles

     
    Seize sculptures de Jeff Koons bientôt à Versailles


     

     

     

     

    Palagret

    septembre 2014

    art monumental contemporain

     

     

     

     

    Sources:

     

    1- ITW de Philippe Dagen, Magazine du Monde, 22 novembre 2014

     

    Gif animé de "Ballon dog deflated"

     

     

     

     

    Pin It

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires