•  

       

       Les vitrines Vuitton dans le monde sont à l'heure Yahoi Kusama. Des mannequins en cire de l'artiste, des pois rouges et blancs, des fleurs monstrueuses, des tentacules, encadrent des accessoires et des vêtements Vuitton saturés de petits pois.

     

     

    vitrines Kusama Vuitton Champs-Elysées tentaculesYahoi Kusama en vitrine Vuitton

     

     

      Yayoi Kusama s'est construit une image qui fait partie de son oeuvre et elle n'hésite pas à l'associer au commerce, de luxe certes, mais commerce quand même. Comme Richard Prince ou Murakami qui ont aussi dessiné des sacs et des accessoires pour Vuitton.

     

     

    vitrines Kusama Vuitton Champs-Elysées 8Boutique Vuitton aux couleurs de Yahoi Kusama aux Champs-Elysées

     

     

       Yayoi Kusama est la seule à bénéficier d'une exposition aussi large avec des pop-up stores dans les grands magasins de Paris, New-York, Londres, Tokyo, Singapour etc ...

     


    vitrines Kusama Vuitton Champs-Elysées 6Yahoi Kusama au milieu de "Beginning of the universe"

     

     

       Mais qui a envie de se déguiser comme Yayoi Kusama avec des petits pois de la tête aux pieds? Les fashionista se contenteront sans doute d'un chemisier, d'un foulard ou d'un sac pour ne pas avoir l'air de se rendre à un festival cosplay, à un bal costumé ou à un défilé d'Halloween.

     

     

    vitrines Kusama Vuitton Champs-Elysées 0Yahoi Kusama et "Eternal blooming flowers in my mind", vitrine Vuitton

     

     

    vitrines Kusama Vuitton Champs-Elysées 1Chaussures et sacs au motif Kusama, vitrine Louis Vuitton

     

     

    Louis Vuitton

    101 Avenue des Champs Élysées, Paris

     

     

     

     

    Liens sur ce blog:

    Yayoi Kusama, pop-up store Vuitton au Printemps, des petits pois partout

    Yayoi Kusama et l'obsession des petits pois (dots) à La Villette

     

     

     

     

    Yayoi Kusama chez Selfridges à Londres

     

     

    Palagret

    art et commerce

    octobre 2012


     

     

     
    Pin It

    votre commentaire
  •  
      Yayoi Kusama, la plasticienne aux petits pois, a su transformer ses cauchemars en oeuvres d'art. Un jour après avoir observé une nappe à pois, Yayoi, alors enfant, a eu une hallucination qui est devenu une obsession:
    " Quand j'ai levé la tête, j'ai vu le même motif couvrant le plafondles fenêtres et les murs et finalement toute le pièce, mon corps et l'univers. J'ai eu l'impression de commencer à disparaître, de retourner à l'infinité du temps sans fin et à l'espace absolu et d'être réduite au néant. " 1
     
     
    Kusama pop-up store Vuitton Printemps figurineStatuette de Yayoi Kusama, pop-up store Louis Vuitton, Printemps Haussmann
     
     
        Aujourd'hui, les hallucinations et les souffrances qui ont accompagné Yayoi Kusama toute sa vie se retrouvent ici affadies dans une collection de sacs, écharpes et vêtements. "Dots Infinity" n'est plus que la déclinaison mécanique de son iconographie pour la collection Louis Vuitton, en collaboration avec Marc Jacobs.
     
     
     
    Kusama pop-up store Vuitton Printemps entréeEntrée du pop-up store Yayoi Kusama Louis Vuitton, Printemps Haussmann
     
     
     
       Du sol au plafond, le pop-up store Vuitton, boutique éphémère, est habillé de pois rouges sur fond blanc. Des ballons en forme d'amibes ou de phallus sont suspendus au plafond ou posés au sol sous les présentoirs transparents. Tout se reflètent dans de grands miroirs.
     
     
     
     
    Kusama pop-up store Vuitton Printemps sac vertSacs verts à pois noirs, pop-up store Yayoi Kusama Louis Vuitton, Printemps Haussmann
     
     
     
     A New-York, Louis Vuitton a ouvert une boutique Kusama deux jours avant la rétrospective de l'artiste japonaise au Whitney Museum. Les petits pois Kusama-Vuitton pousseront aussi au Pacific Palace de Hong-Kong, au Ngee Ann City de Singapour, à Tokyo.
     
     
     
    Kusama pop-up store Vuitton Printemps 3Vue plongeante sur le pop-up store Yayoi Kusama Louis Vuitton, Printemps Haussmann
         
     
      Au grand magasin Selfridges de Londres, la boutique éphémère délaisse les petits pois pour des sculptures de citrouille. A Singapour, ce sont des tentacules de la série "Biomorphic nerves".
     
     
     
    Kusama pop-up store Vuitton Printemps sacs pois noirsSacs à pois noirs, pop-up store Yayoi Kusama Louis Vuitton, Printemps Haussmann
     
        A Paris, à l'intérieur du magasin du Printemps, les deux vitrines permanentes de Louis Vuitton présentent des sculptures de Yayoi Kusama, des fleurs et des tentacules. En extérieur sur le boulevard Haussmann, cinq vitrines présentent des mannequins portant la collection "Dots Infinity".
     
     
     
    Kusama pop-up store Vuitton Printemps fleurs"Eternal blooming flowers in my mind"
    Fleurs de Yayoi Kusama, vitrine Louis Vuitton, Printemps Haussmann
     
     
       La marque Louis Vuitton crée un évènement marketing total qui n'est pas sans rappeler les 11 expositions de Damien Hirst, autre adepte des petits pois, multicolores ceux-là. Damien Hirst lui n'a pas encore créé de ligne de vêtements.
     
     
     
     
    Kusama Vuitton tentacules Printemps"Beginning of the universe"
    Tentacules de Yayoi Kusama, vitrine Louis Vuitton, Printemps Haussmann
     
     
     
        Pour les collections Vuitton, Marc Jacobs a déjà collaboré avec les artistes Stephen SprouseTakashi Murakami, et Richard Prince. Yayoi Kusama est la seule artiste à avoir plusieurs pop-up stores dans le monde.
     
     
     
     
    Kusama-Selfridges.jpgPop-up store de Londres, citrouilles de Yayoi Kusama
    et collection Louis Vuitton, Printemps Haussmann

     

     

     

         Voir la video ici

     

     

     

     

    Boutique éphémère Yayoi Kusama pour Louis Vuitton
    Printemps Mode Haussmann Niveau -1    Paris

    Du 23 août au 21 octobre 2012

     

     

     

     

    Liens sur ce blog:

    Yayoi Kusama en vitrine Vuitton, petits pois et tentacules

    Yayoi Kusama et l'obsession des petits pois (dots) à La Villette

     

     

     

     

     

    Yayoi Kusama chez Selfridges à Londres

     

     

    Palagret

    art et commerce

    août 2012

     

     

     

     

    Sources:

    1- in Art Forum 1997. Dot dot dot, par Andrew Solomon

    Dossier de presse

     

     

     
    Pin It

    votre commentaire
  •  

       Roy Lichtenstein dans le métro? Une rétrospective du peintre pop? Non, une nouvelle publicité pour Perrier. Nouvelle affiches, nouveau nom (« Eau de Perrier » devient « Perrier fines bulles ») et nouveau packaging. L'eau elle ne change pas. Voici comment faire du neuf avec du vieux.

     

       C'est une campagne Ogilvy Paris de Joseph McDermott qui s'inspire des tableaux pop de Roy Lichtenstein qui lui-même s'inspirait des bandes-dessinées des années 60.

     

     

    affiche-Perrier-Lichtenstein-6267.jpgAffiche Perrier fines bulles, style Roy Lichtenstein, dans le métro

     

     

       L'image Perrier fines bulles représente un visage de femme cadré serré, regard de côté, bouche entr'ouverte comme dans une case de bande-dessinée sentimentale. Ici la bulle n'exprime pas la pensée d'une amoureuse éblouie (Oh Jeff I love you too) ou abandonnée (Maybe he'll became ill and could'nt leave the studio) comme dans les tableaux du peintre pop Roy Lichtenstein. La bulle dit l'étonnement ravie d'une consommatrice de Perrier: "c'est fou, un Perrier avec des bulles!" L'exagération du plaisir de la jeune femme rend l'image ironique et fait appel à notre complicité.

     

     

    affiche-Perrier-Lichtenstein-6266.jpgAffiche Perrier fines bulles, style Roy Lichtenstein, dans le métro

     

     

        Roy Lichtenstein reproduisait la trame des points d'impression des bd. Dans la publicité Perrier fines bulles, l'image est lisse, sans trame.

     

     

    Perrier lime (dit l'Ensorceleur) et Perrier citron (dit le Taquin)

    Portraits composés avec des citrons dans le style d'Arcimboldo
    affiche publicitaire Perrier, 1989
     
     
       En 1989, la publicité Perrier s'inspirait des portraits composés du peintre maniériste d'Arcimboldo avec l'Ensorceleur et le Taquin.
     
     
     
    pub-Perrier-Warhol.jpgaffiche Perrier d'Andy Warhol, 1983
     
     
    Perrier-Warhol-1983.jpgaffiche Perrier d'Andy Warhol, 1983
     
     
     
        En 1983, Andy Warhol réalisait des sérigraphies pour Perrier. Plus tard, une autre affiche Perrier reprend les codes warholien: tableau divisé en cases présentant la même image répétitive avec des couleurs variées.
     
     
     
     
    Perrier-Warhol-verre.jpgaffiche Perrier inspirée d'Andy Warhol
     
     
    Pin It

    votre commentaire
  •  

      Les affiches de Ben pour la campagne publicitaire de Logis se prêtent, par leur bonne humeur forcée, à toutes les plaisanteries. Voir s'étaler en grand des injonctions de bonheur ne réjouit pas forcément le troupeau des voyageurs contraints et forcés qui ne se sent pas libre ici.

     

     

    Ben afficheLogis Bonne Nouvelle"Je me sens libre ici", affiche signé Ben

    campagne publicitaire Logis à la station Bonne Nouvelle

     

     

       Ainsi l'affiche de Ben "Je me sens libre ici" apposée à côté du nom de la station de métro Bonne Nouvelle fait dire à un voyageur "ça pour une bonne nouvelle, c'est une bonne nouvelle!" en référence à un slogan de la poste. La citation témoigne du bon impact de la campagne postière mais aussi de l'esprit de dérision des "cibles publicitaires" qui n'aiment pas qu'on les prennent pour des idiots.

     

     

    Ben affiche Logis calvaire"manger dormir respirer sourire, affiche signé Ben pour Logis

    station "Filles du Calvaire"

     

     

       Un peu plus loin, la station "Filles du Calvaire" inspire une lycéenne et sa copine.

    -"Manger, respirer, sourire!

    - Dans le métro, tu parles d'un calvaire.

    -"Et au logis hôtel avec les parents!"

     

     

    Ben affiche Logis Ali"Je me sens libre ici", affiche signé Ben et taguée Ali: Ben Ali

    campagne publicitaire Logis

     

     

        Une station plus loin, un commentaire silencieux plus sérieux. Un tag griffonné à côté de la signature de Ben la transforme en Ben Ali. Oui Ben Ali, président déchu de Tunisie, pouvait dire "Je me sens libre ici" mais lui et sa clique étaient bien les seuls.  

     

     

    Ben afficheLogis tag"être chez soi ailleurs", affiche de Ben pour Logis et tag dans le métro

     

     

        Encore un tag sur l'affiche Logis "être chez soi ailleurs". Le nom de Ben est rayé et le gribouillis qui le remplace est illisible. On ne sait pas s'il s'agit d'un commentaire politique, ironique ou juste d'une signature.

          Dans le métro, sommes nous chez nous, sommes nous libres, avons nous envie de sourire? Par contraste, ces affiches font-elles rêver les voyageurs d'un ailleurs? Non, ils ricanent en lisant des affirmations si allègres. Quel mauvais esprit.

       Les publicitaires peuvent se consoler, les affiches sont vues et commentées, même négativement, c'est toujours de la publicité.

     

     

    Liens sur ce blog:

     Art et publicité: Ben (Vautier), je me sens libre ici, affiches publicitaires de Logis  

    Ben, suicide au fond de l'impasse: l'art, la vie, la mort

    Ben, petites phrases: l'art me fait rire, c'est quoi l'idée?

    Ben, petite phrase: la vérité sonne faux

    Les maîtres du désordre, Ben: pas d'art sans désordre

     

     

     

    Palagret

    archéologie du quotidien

    mars 2011

     

     

     

     

     

     
    Pin It

    votre commentaire
  •  

        Suivant l'exemple d'Andy Warhol et Keith HaringBen n'a jamais hésité à travailler pour le commerce. On connaît sa gamme de fournitures scolaires ornées de son écriture ronde, sa marque de fabrique. Aujourd'hui il réalise les affiches publicitaires de Logis, ex Logis de France.

     

     

    Ben affiche Logis libre"Je me sens libre ici, signé Ben"

    campagne publicitaire Logis

     

     

       Ex Logis de France, Logis, la chaîne d'hôtels et de restauration cherche à rajeunir son image. Il est vrai que Logis de France évoque plus le feu de cheminée et les menus de terroir pour une clientèle bourgeoise que des lieux branchés. 

     

     

    Ben affiche Logis sourire"manger dormir respirer sourire", signé Ben

    affiche publicitaire Logis sur panneau double

     

     

       Déclinées dans le RER et le métro (en double panneau) et en surface, les affiches de Ben sont très simples, lettres blanches sur fond noir. Il y signe des phrases illustrant les valeurs de la chaîne Logis: "l’accueil, la qualité et le confort de ses établissements, une restauration authentique, le bien-être..."

     

     

     

    Ben affiche Logis chez soi"être chez soi ailleurs, signé Ben". Campagne publicitaire Logis

    vue à travers une vitre rayée de tags

     

     

        Les affiches de Ben pour Logis sont consensuelles et positives, évoquant un monde heureux et calme. Les visuels de Ben proclament:  "Je me sens libre ici", "manger dormir respirer sourire" ou "être chez soi ailleurs". Des slogans qui rappellent la joie de vivre vendue par le Club Med, sans les images pour rêver. Des phrases provocantes pour les voyageurs entassés dans les wagons qui ne se sentent ni libres ni chez eux.  

     

     

    Ben affiche Logislibre 2"Je me sens libre ici", signé Ben

    campagne publicitaire Logis

           

        L'écriture appliquée de Ben envoie un message perçu comme ludique et jeune mais on est loin de l'esprit iconoclaste de l'artiste. Dans ses tableaux, Ben calligraphie des phrases absurdes ou dépressives " la mort est simple" "Je n'ai rien à vous expliquer" ou "C'est quoi l'idée?". Des assertions qui provoquent la réflexion ou le rire. Les affiches publicitaires de Ben, elles, veulent provoquer l'acte d'achat de nuits d'hôtel ou de repas.

     

     

    Ben vendu Connexion"Vendu" pancarte de Ben pour l'agence Connexion Immobilier

     

     

          La campagne publicitaire Logis est réalisée par l'agence Biscuit,  affichéedu 21 février au 7 mars.

     

         Ben Vautier a aussi dessiné les pancartes de l'agence immobilière Connexion en apposant sans rire "à vendre" et "vendu" sur les façades d'immeubles. Ici, il s'agit de rajeunir un milieu traditionnel plus connu pour ses pièges que pour son amour de l'art contemporain.

     

       La publicité collabore rarement avec les artistes vivants. Elle préfère citer ou copier les artistes morts comme Michel-Ange, Leonard de Vinci, Arcimboldo, Picasso, Van Gogh ou Warhol.

     

     

     

    Liens sur ce blog:

    Ben, je me sens libre ici, une Bonne Nouvelle et un calvaire

    Ben, petite phrase: la vérité sonne faux

    Ben, suicide au fond de l'impasse: l'art, la vie, la mort

    Ben, petites phrases: l'art me fait rire, c'est quoi l'idée?

    Les maîtres du désordre, Ben: pas d'art sans désordre

    Influence de l'art sur la publicité: citations et détournements

     

     

     

    Palagret

    archéologie du quotidien

    février 2011

     

     

     

     

     

     

     

     
    Pin It

    votre commentaire
  •  

       Voici le retour des totems fruités de Malibu pour les fêtes de fin d'année qui, pour les publicitaires, sont synonymes d'alcool. La boisson au rhum de Caribbean Création s'inspire toujours des compositions maniéristes d'Arcimboldo, avec des visages faits de végétaux.

     

     

    Caribbean creation Malibu affiche 2Visage à la manière d'Arcimboldo, affiche Malibu creation

     

     

       Sur ces trois visuels affichés dans le métro, les yeux sont des demies noix de coco. La chevelure est une accumulation de fruits: bananes, pamplemousse, citrons raisins etc ...

     

     

    Caribbean creation Malibu affiche 3Visages à la manière d'Arcimboldo, affiche Malibu creation

     

     

        La bouteille de Malibu, blanche opaque, structure un visage allongé.

     

     

    Caribbean creation Malibu affiche 4-copie-1Visage à la manière d'Arcimboldo, affiche Malibu creation

     

     

       Des affiches séduisantes pour nous faire rêver des Tropiques au coeur de l'hiver, une invitation au voyage là où tout n'est que "Luxe, calme et volupté."

     

     

     

    Caribbean creation Malibu affiche 7
    Visage à la manière d'Arcimboldo, affiche Malibu creation

     

     

     

       En attendant de meilleures photos ....

     

     

    Texte et autres affiches Malibu collectées en février 2009

    Affiches Malibu à la manière d'Arcimboldo, cocktails dans un packaging renversant

     

     

    voir l'animation sur www.malibu.fr/

     

     

     

    Palagret

    archéologie du quotidien

    janvier 2011

     

     

     

     

     

     
    Pin It

    votre commentaire

  •     Roy Lichtenstein, l'artiste pop s'inspirait de la bande-dessinée, la publicité le copie, libre circulation des idées et des formes. La marque Lacoste reprend l'iconographie de l'artiste américain: gros trait noirs, simplicité des formes, expressions stéréotypées et exagération de la trame d'imprimerie.


    Lichtenstein Lacoste publicité 1988
    Publicité Lacoste inspirée par le pop-art de Roy Lichtenstein


        Chez Lichtenstein les personnages cadrés en gros plans profèrent souvent de réjouissantes phrases mélodramatiques comme "Ca m'est égal, je préfère me noyer qu'appelez Brad à l'aide!" (Drowning girl, 1963). Dans la vitrine publicitaire Lacoste, le jeune homme se contente d'un sobre "Lacoste", beaucoup moins drôle.



    Lichtenstein Lacoste vitrine 1514
    Vitrine Lacoste inspirée par le pop-art de Roy Lichtenstein


    Lichtenstein Lacoste publicité 1991
    Publicité Lacoste inspirée par le pop-art de Roy Lichtenstein

     

     

       Les vêtements de la nouvelle collection reprennent les couleurs franches du pop-art avec des T-shirts décorés d'onomatopées venus de la BD. Le célèbre crocodile, incarnation de la marque Lacoste, participe lui aussi à la campagne pop-art: il ouvre la gueule sur un point d'interrogation.

     


    Lichtenstein Lacoste publicité 1990
      Publicité Lacoste inspirée par le pop-art de Roy Lichtenstein



    Lichtenstein Lacoste publicité 1992
    Publicité Lacoste inspirée par le pop-art de Roy Lichtenstein

     

     

     

     

    Liens sur ce blog:
    Art et publicité: Roy Lichtenstein vend des lunettes

    Art et publicité: les fines bulles de Perrier et le pop-art de Roy Lichtenstein

     
     
     
    Palagret
    mars 2010
    art et publicité
     
     
     
    Pin It

    votre commentaire
  •  

            Dans la campagne de publicité "Fête des envies" de 2009, Leroy Merlin représente des bricoleurs rapportant fièrement chez eux leurs dernières acquisitions: des objets du quotidien démesurément agrandis.
     
     
     
     
     
    Leroy-Merlin pinceauescalator en forme de pinceau géant, affiche Leroy-Merlin
     
     


        Sur les affiches placardées en 4X3 par Leroy Merlin, une jeune femme a chargé son caddy d'un robinet mitigeur deux fois plus grand qu'elle, un homme porte une gigantesque poignée de porte, un scooter transporte un énorme rouleau d'isolant, un pinceau géant devient escalator, un automobiliste a fixé sur la galerie de sa voiture un pot de peinture qui pourrait bien l'écraser etc ... Les multiples fournitures qu'achète le client moyen d'un magasin de bricolage sont symbolisées par un objet banal sacralisé par sa taille et son unicité.
     
     
     
     
     
    Leroy Merlin robinetRobinet géant, affiche Leroy Merlin, Fête des envies, faites des envieux
     
     
     
     
     
     
        L'influence de l'art contemporain est évidente dans ces publicités de l'agence Kuryo. Marcel Duchamp le premier en 1917 utilise un objet banal qu'il sort de son contexte: il expose un vrai urinoir sur un piédestal. Bien d'autres après lui travailleront avec des objets du quotidien dont ils modifieront la taille ou la texture. La référence la plus évidente dans ces publicités Leroy Merlin est Claes Oldenburg. Scie, tournevis, marteau, truelle, sans oublier la pelle et la balayette, tous ces outils du quotidien sont devenus des sculptures monumentales exposées dans les parcs et les musées du monde entier.
     
     
     
     
    Oldenburg scie géante Tokyo by maynardScie géante de Claes Oldenburg, Tokyo, Photo Maynard
     
     
     
     
        Le client du magasin de bricolage Leroy Merlin peut être fier; sous le regard envieu des passants, il rapporte chez lui un objet d'art. Comme dans la campagne d'affichage des outils bouée, les affiches d'outils démesurés ne manquent pas d'humour. Même si les bricoleurs ne connaissent pas le pop art, ils peuvent apprécier le comique de l'image.
     
     
     
     
     
     
    Leroy-Merlin doucheCabine de douche géante, affiche Leroy Merlin, Fête des envies, faites des envieux
     



    Liens sur ce blog

    Art et publicité: les outils gonflables Leroy-Merlin

    De l'usage des mots: "coup de foudre" pour une poubelle Leroy Merlin?

    Art et publicité: Roy Lichtenstein vend des lunettes
    Art et publicité: Martini joue avec le lettrage

    Art et publicité: Get 27 et Arcimboldo, encore
    Art et publicité: Roy Lichtenstein vend des lunettes
    Art et publicité: Caribbean Création de Malibu et Arcimboldo
    Art et publicité: Desperados et ses bouteilles collectors au Palais de Tokyo

     

     

     

     

    Leroy-Merlin rouleau isolant géantRouleau d'isolant géant, affiche Leroy Merlin, Fête des envies

     
     
     
     
     
    Palagret
    pop-art et publicité
    janvier 2010
     
     
     
     
    Source des images publicitaires Leroy Merlin:
     

     

     
    Pin It

    votre commentaire
  •  

       Le surréalisme et le pop art influencent beaucoup la publicité. Sans les altérations du réel proposées par les artistes du vingtième siècle, il est peu probable que les publicitaires joueraient autant avec les dimensions, les fonctions et les textures des objets.
     
     

    Leroy Merlin affiche rouleau gonflablePot de peinture et rouleau gonflables
    Affiche publicitaire "Projets d'été" Leroy Merlin


       Claes Oldenburg représente une batterie de tambour en  tissu mou (1967). Jeff Koons inverse le procédé en copiant des jouets gonflables qu'il réalise en métal solide et lourd tout en gardent leur aspect léger. Paul McCarthy prend pour modèle une crotte de chien et en fait une énorme sculpture gonflable qui d'ailleurs s'envole dans la bourrasque. Yayoi Kusama crée une installation de pois roses gonflables etc ... On retrouve l'écho de ces détournements dans les visuels publicitaires.
     


    Leroy Merlin affiche brouette gonflableBrouette gonflable
    Affiche publicitaire "Projets d'été" Leroy Merlin
     
     
     

        La publicité "Projets d'été" de Leroy-Merlin nous donne à voir des outils gonflables; perceuse, marteau, brouette, rouleau de peinture. La modification de leur texture modifie aussi leur fonction. De sérieux, lourds et froids, les outils se transforment en jouets mous. Pleins d'air, ils sont absurdes et bien évidemment ne servent à rien. Inutiles, les objets deviennent poétiques.  Malheureusement, la subversion surréaliste n'est ici qu'au service du marketing. Il ne s'agit pas de questionner le monde mais de vendre des produits.
     


    Leroy Merlin affiche perceuse gonflablePerceuse gonflable
    Affiche publicitaire "Projets d'été" Leroy Merlin
     


         Avec ces images gentiment bizarres, Leroy Merlin ciblent les femmes. En effet, de plus en plus de bricoleuses achètent des outils et des matériaux. "Le mari bricoleur" n'est plus seul à manier la truelle. Il n'est donc plus besoin de faire une publicité machiste et de flatter la force virile. La consommatrice, sourit et comprend le message: les travaux, c'est léger et indolore. En effet recevoir un marteau gonflable sur le pied ne fait pas mal!
     
     
     
     
     
    Leroy Merlin affiche marteau gonflableMarteau gonflable
    Affiche publicitaire "Projets d'été" Leroy Merlin
     
     
     
     
        Les outils bouées sont montrés sur un fond uni et rien ne permet d'évaluer leur taille. Seul l'affichage au-dessus de nos têtes, dans la rue et dans le métro, les rend gigantesques, comme les sculptures du pop art. Ils sont très convaincants: on voit nettement les plis du plastique et la valve pour gonfler l'enveloppe. S'agit-il de vrais objets fabriqués pour la prise de vue ou d'image 3D sur ordinateur? Difficile à dire. Quelque que soit la méthode utilisée, l'image est réussie.
     
     
     
     
     
    Leroy Merlin affiche marteau gonflable valveManche de marteau gonflable et valve
    Affiche publicitaire "Projets d'été" Leroy Merlin


     
        Une deuxième série d'images montre une bétonneuse, une caisse à outils et une brique. La brique  gonfle, elle se déforme et par manque de réalisme dans la fantaisie, est moins réussie. On n'y croit pas.
     
     
     
     

    Leroy Merlin affiche brique gonflableBrique et truelle gonflables
    Affiche publicitaire "Projets d'été" Leroy Merlin


     
     
       La campagne publicitaire "Projets d'été" de Leroy Merlin est réalisée par l'agence Kuryo.
     
     
     


    Liens sur ce blog
    Art et publicité
    Leroy Merlin et les outils géants
    De l'usage des mots: "coup de foudre" pour une poubelle Leroy Merlin?

    Art contemporain et sculptures gonflables:
    Une merde s'envole: la sculpture gonflable de Paul McCarthy rompt les amarres
    Yayoi Kusama et l'obsession des petits pois gonflables
    Jeff Koons: Rabbit, le lapin géant, flotte à Covent Garden





    Palagret
    Texte et photos 2009
     
     
     
     
    Pin It

    votre commentaire

  •    Quand la publicité s'inspire de l'art, c'est pour valoriser le produit, qu'il soit banal ou luxueux. Parfois ce ne sont pas les images crées par les artistes ou leur style qui sont détournés mais leur nom. Ainsi une voiture s'appelle Picasso, même si on ne voit pas très bien comment le nom du peintre catalan peut rendre une voiture attirante. L'idée de modernité peut-être ou de succès?


    " l'art de rafraîchir ", Martini rosso
    affiche publicitaire Martini


        Plus inventif, Martini joue sur le lettrage. En isolant les lettres ART de son nom, Martini associe l'art à l'alcool et décline " l'art de rafraîchir " et " l'art de mixer ".


    Rossato, l'autre Martini
    affiche publicitaire Martini


        En panneaux 4x3 ou sur les abri-bus, les affiches publicitaires sont partagées en deux plages d'image. Sur une bande étroite, l'étiquette de la bouteille est cadrée très serrée afin d'extraire art de son contexte et d'en faire le mot principal.

    "L'art de mixer Martini Rosso avec la grenade"
    affiche publicitaire Martini

        La deuxième plage montre la bouteille d'apéritif ou des verres avec un slogan (Rossato, l'autre Martini). Les couleurs dominantes de la réclame sont le rouge ( le bonheur, la puissance), le blanc (la sérénité, la pureté). Le noir, couleur froide et négative, met en valeur le rouge. Les grenades et les fraises apportent le plaisir. La glace rafraîchit.


     
    Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique