• Art et publicité: les crayons Faber-Castell à la manière d'Arcimboldo: Van Gogh, Munch

     

        Pour sa campagne publicitaire, les crayons de couleur Faber-Castell s'inspire de plusieurs artistes. D'Arcimboldo pour la manière et de Munch et Van Gogh pour l'image. Reprenant le principe des têtes composées de Giuseppe Arcimboldo, les affiches publicitaires Faber-Castell illustrent des tableaux iconiques de la peinture occidentale. Le cri d'Edvard Munch est reproduit avec des centaines de crayons de couleur. C'est le bois des crayons et non la mine qui constituent les couleurs.

     

     

    Arcimboldo-Faber-Castell-scream.jpgLe cri d'Edvard Munch composé de crayons de couleur Faber-Castell, détail de l'affiche

     

     

       D'après l'affiche, il est impossible de dire s'il s'agit d'une composition de vrais crayons ou d'une image fabriquée sur photoshop.

     


    Arcimboldo-Faber-Castell-Van-Gogh.jpgLe café de nuit de Vincent Van Gogh composé de crayons de couleur Faber-Castell

     

     

      Selon le même principe, l'agence Ogilvy & Mather de Singapour illustre "le café de nuit" de Vincent Van Gogh.

     


    Arcimboldo-Faber-Castell-scream-Ogilvy.jpgLe cri d'Edvard Munch composé de crayons de couleur Faber-Castell

     

     

          à suivre: les tableaux spirales de Faber-Castell

     

     

     

    Liens art et publicité:

     

    La pub Perrier s'inspire du tableau "la persistance de la mémoire" de Dali

     

    Yayoi Kusama contamine la pub Sonos: un délire psychédélique de pois noirs

     

     

     

     

    Palagret

    art et publicité

    janvier 2013

     

     

     

     
    « Pascale Marthine Tayou, Plastic bags, des centaines de sacs colorés à la Gare Saint-LazarePop-art et publicité: David LaChapelle et le billboard jumbo muffin »
    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :