• François Morellet, néons et couillonnades à Beaubourg

     

    "Toutes ces couillonnades chics et pas chères me plaisent beaucoup. Elles sont un peu comme une fête foraine.." dit François Morellet 1.

     

     

    Morellet Réinstallations Beaubourg 8846Géométré n° 93, 1985, Néons by accident 2003 (en rouge)

    Réinstallations de François Morellet, Beaubourg

     

     

         La fête foraine de François Morellet est très minimale, on est loin des Mickeys clignotants ou des manèges de Carsten Höller mais ses oeuvres ludiques et interactives séduisent le public toujours heureux de participer. Un bouton allume un ventilateur qui fait onduler "La Joconde déformée" (1964) reproduite sur un lai de tissu. Dada n'est pas loin.

     

       "Il n'y a pas dans mon oeuvre de vérité intouchable. Mais on peut y mettre ce qu'on veut. Marcel Duchamp, ce salaud qui a dit tant de choses avant moi, a clamé que c'était le "regardeur" qui faisait l'oeuvre.


     

    Morellet Réinstallations Beaubourg 8825"2 trames 45° - 135° de néons interférents", 1972

    Réinstallations de François Morellet, Beaubourg

     

     

        Un autre bouton allume le mot rouge; un autre des néons rouges qui créent un effet hypnotique sur les murs et le plafond du dispositif "2 trames 45° - 135° de néons interférents", un cube avec une face ouverte. 

     

     

    Morellet Réinstallations Beaubourg 8851"Picasso défiguré" (Les Demoiselles d'Avignon) 2011

    "Delacroix défiguré" (La mort  de Sardanapale) 1989

     π Weeping Neonly n° 3, 2003

     

     

       "Delacroix défiguré" avec "La mort de Sardanapale" transpose ironiquement la composition du célèbre tableau en rectangles blancs collés sur le mur. Morellet ne cherche pas tant à se confronter aux grands maîtres qu'à exploiter "un nouveau système pour justifier le plaisir ... à accrocher en pagaille des tableaux blancs sur un mur blanc" écrit-il en 1988.

     

     

    Morellet-Reinstallations-Beaubourg-8851---Version-2--1-.jpg"Picasso défiguré" (Les Demoiselles d'Avignon) 2011

     

     

        23 ans plus tard, Morellet réalise spécialement une autre défiguration pour l'exposition du Centre Pompidou: "Picasso défiguré. Cinq châssis, quatre en haut, un en bas représentent la disposition des corps des "Demoiselles d'Avignon" sur la toile. 

     

     

    Morellet Réinstallations Beaubourg 8832L'Avalanche, 1996, 36 tubes d'argon bleu, fils de haute-tension blancs

    Réinstallation de François Morellet, Beaubourg

     

     

        "J'essaie de mettre le moins possible de moi-même dans ces oeuvres, le moins de décisions subjectives. Mon message, c'est de dire qu'il n'y a pas de message." 

     

     

       François Morellet ne délivre pas de message mais ses installations de néons géométriques sont basées sur un système mathématique. Art optico-cinétique ou conceptuel assez austère, les compositions de tubes de néon portent des titres très descriptifs comme "Néons 0°- 45°- 90° - 135° avec 4 rythmes interférents" ou "Superposition d'une surface exposable avec cette même surface basculée à 5°, 1977 - 2011. Ces titres énonciatifs ne manquent pas d'humour.

     

     

    Morellet Réinstallations Beaubourg 8829Néons by accident 2003

    Réinstallations de François Morellet, Beaubourg

     

     

            L'Avalanche est une des rares oeuvres exposées portant un titre évocateur et pouvant raconter une histoire. Une avalanche de néons, ou plutôt de tubes d'argon, descend du plafond allant d'une verticale à une horizontale. C'est une image fragmentée de la chute, une déconstruction du mouvement comme une chronophotographie de Etienne-Jules Marey. L'Avalanche était à l'origine installée dans la salle du belvédère au sommet de la Zugspitze dans les Alpes de Bavière. 

      

       Les installations de François Morellet sont des "réinstallations"; il s'agit d'oeuvres éphémères créées dans des lieux spécifiques et détruites après exposition. A Beaubourg, des cloisons construites spécialement reproduisent les dispositifs d'origine où sont exposés les néons, les poutres, les toiles et les rubans adhésifs.

     

     

     Morellet-Reinstallations-Beaubourg-8831.jpgNéons by accident 2003

    Réinstallations de François Morellet, Beaubourg

     

       François Morellet, âgé aujourd'hui de 84 ans, s'est toujours beaucoup amusé:

        "Bref, je vais beaucoup mieux que tous mes copains morts. Je profite de mes derniers jours de lucidité, mais il ne faut pas s'obstiner, j'arrive à la limite. Je vous tiendrai au courant."

     

            Avec cette 455è exposition, selon ses calculs, Morellet prouve qu'il va très bien.

     

     

     

    François Morellet, réinstallations

    Centre Pompidou, piazza Pompidou, Paris 3e.

    01-44-78-12-33.
    2 mars - 4 juillet 2011.
    Mercredi - lundi, 11 heures - 21 heures.

     

     

     

    Les plasticiens du néon sur ce blog:

    Morellet Kawamata, c'est n'importe quoi? mer de néons à la galerie Kamel Mennour

     
     
    Joseph Kosuth au Louvre, néons, confusion et désorientation

    Dan Flavin, néons, jeu de la lumière et de l'espace

    Angela Detanico et Rafael Lain: la ceinture de feu de l'IPGP, une ligne brisée de néon rouge

     

     

    Palagret

    art contemporain

    mars 2011

     

     

    1- in Le Monde du 6 avril 2011

    ITW de Morellet au Centre Pompidou

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     
    « Usine de Films Amateurs de Michel Gondry: Meurtre(s) à Bollywood tourné en deux heures chronoCeci n'est pas un cul-de-jatte de Calcutta, affiche contre les clichés de CCFD-Terre Solidaire »
    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :