• Joana Vasconcelos, contamination textile à Versailles en juin 2012

     

        Joana Vasconcelos contaminera les jardins et le château de Versailles en juin prochain. Contamination est le titre de l'oeuvre géante exposée à la Biennale de Venise en 2009. Dans l'atrium du Palazzo Grassi, une prolifération de boudins, de tentacules et de peluches colorés s'accrochait aux murs et aux arcades du palais vénitien. Mêlant crochet, tricot et couture, des activités traditionnellement féminines, la plasticienne portugaise crée un univers étrange, ludique et un peu inquiétant.

     

     

     

    Vasconcelos contamination by Marco PompeiContamination exposé à Sao Paulo, Joana Vasconcelos

    photo Marco Pompei

     

     

     Joana Vasconcelos s'est fait connaître avec "a noiva" (The bride, la jeune mariée) en 2005 à la Biennale de Venise. La sculpture haute de 5 mètres représente un lustre fait de 25000 tampax. Vasconcelos joue avec la grande taille de ses sculptures et la minutie des détails. Elle associe le chandelier, signe de richesse ostentatoire, et les tampons le plus souvent cachés, signe de féminité. Le blanc virginal parle de sang.

     

     

    Vasconcelos Noiva 104 399A noiva, Joana Vasconcelos au 104

     

     

     

     

     Comme les Nouveaux Réalistes, Joana Vasconcelos s'approprie des objets du quotidien qu'elle agglutine et transforme. Non sans humour, elle recouvre des chats, des crabes, des pianos, des téléviseurs ou des statues de crochet. Le crochet, un art traditionnel portugais, est plus souvent associé aux petits napperons qu'aux installations gigantesques d'art contemporain.

     

     

     

    Vasconcelos contamination 2 Palazzo GrassiContamination au Palazzo Grassi, Joana Vasconcelos

     

     

       Joana Vasconcelos est la dernière invitée à Versailles de Jean-Jacques Aillagon. Celui qui avait fait venir, non sans polémique, Jeff Koons, Xavier Veilhan, Murakami et Bernar Venet dans le domaine du Roi-Soleil a été remplacé par Catherine Pégard. Une nomination controversée puisque Mme Pégard, ancienne journaliste et conseillère politique du Président Nicolas Sarkozy n'a aucune compétence culturelle particulière pour ce poste.

     

     

     

    Vasconcelos-Versailles-Royal-Walkyrie-Galerie-des-Batailles.jpgJoana Vasconcelos

     

     

       Les sculptures textiles de Joana Vasconcelos devraient se répandre dans les appartements et les jardins du château de Versailles en juin prochain. Comme des entrailles sortant d'une blessure, Contamination est en perpétuelle expansion, l'oeuvre change selon les lieux et les trouvailles de la plasticienne. Contamination sera-t-elle exposée à Versailles? Il y aura des oeuvres anciennes et des oeuvres nouvelles. Une tapisserie de 23m2 sera crée pour l'occasion.

     

       Avant d'exposer à Versailles, Jeff Koons avait réalisé un portrait de Louis XIV en aluminium, Bernar Venet avait dessiné des croquis du jardin en y plaçant ses sculptures, Murakami, comme beaucoup de japonais, grâce au manga "La rose de Versailles", s'intéressait au château. Pour sa part, Joana Vasconcelos a intitulé en 2007 une de ses statues recouvertes de crochet "Madame du Barry".

     

     

     

    Art Paris Joanna Vasconcelos Suzette sculpture 2180Suzette de Joana Vasconcelos, 200 x 45 x 40, 2010

    ciment, acrylique, crochet, globe en plastique, ampoule

     

     

     

        Comme Louise Bourgeois, Yahoi Kusama et Tracy Emin, Joana Vasconcelos démontrent que les travaux d'aiguille transfigurés par la taille ou l'ironie deviennent des oeuvres d'art.

     

     

     

     

     


    Sculptures Joana Vasconcelos par Snap

     

     

     

     Née à Paris, Joana Vasconcelos vit et travaille à Lisbonne au Portugal.

     

     

    Joana Vasconcelos à Versailles

    Du 19 juin au 30 septembre 2012

     

     

     

    Lire aussi:

    Mary Poppins à Versailles, sculpture molle hallucinatoire de Joana Vasconcelos

    Joana Vasconcelos: la noiva (la mariée), un lustre d'une blancheur virginale au 104

    Patrimoine et art contemporain à Versailles: esprit de sérieux et dérision avec Koons, Murakami, Vasconcelos, etc

    Tracy Emin, Love is what you want, un impudique journal intime à la Hayward Gallery

    Yayoi Kusama et l'obsession des petits pois (dots) à La Villette

    L'araignée géante de Louise Bourgeois aux Tuileries

    Infinity, la toile d'araignée de Chiharu Shiota à la galerie Templon

    Journée des femmes: Agnès Thurnauer réécrit l'histoire de l'art au féminin

     

     

     

    site de Joana Vasconcelos

    Joana Vasconcelos au travail

     

     

     

     

     

    Palagret

    art contemporain et patrimoine

    février 2012

     

     

     

     

     
    « Affiches de la Présidentielle 2012, Mélanchon, la bourse ou la viePhilosophie de la rue: brise ton quotidien »
    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :