• Kawamata, d'étranges nids accrochés à la façade de Beaubourg

     

      Sur la piazza Beaubourg, Tadashi Kawamata surveille l'installation de ses huttes sur la façade du Centre Pompidou. Perchés sur une nacelle, des ouvriers accrochent des planches de bois brut à la structure extérieure du bâtiment de Piano et Rogers.

     

     

    Kawamata Beaubourg huts 6Hut de Tadashi Kawamata sur la façade de Beaubourg

     

     

       Vue d'en bas la "hut" déjà posée ressemblent à un nid d'oiseaux psychotiques ou d'abeilles ayant trop abusé d'herbicide Monsanto.

     

     

    Kawamata Beaubourg huts 5Tadashi Kawamata surveille l'installation d'une hut sur la façade de Beaubourg

     

     

      "La relation du bâtiment au vent m'a particulièrement inspiré; les huts s'accrochent à la structure comme si elles avaient été apportées par la vent. Le souffle semble avoir ramassé et entraîné papiers et cartons, les faisant s'envoler et venir se coller sur ce qu'ils rencontrent." déclare Tadashi Kawamata 1.

     

     

    Kawamata Beaubourg huts portraitTadashi Kawamata sur la piazza Beaubourg

     

     

        Les planches attachées traduisent bien le mouvement de matériaux emportés par le vent. Il y aura six huts à l'extérieur en bois et trois en carton à l'intérieur accrochées au plafond du forum. Dans la Galerie des enfants, Kawamata a imaginé un espace tout en carton, Kawamata carton workshop, où les enfants pourront construire des maisons selon des règles élaborées par l'artiste.

     

     

    Kawamata Beaubourg huts 1Hut de Tadeshi Kawamata encore au sol

     

     

       C'est la première fois qu'un artiste intervient sur la façade du centre Pompidou. Les huttes éphémères seront démontées à partir du 23 août.

     

     

    Kawamata Beaubourg huts 2Hut de Tadashi Kawamata en cours d'installation sur la façade de Beaubourg

     

     

        Kawamata travaille à partir de modules simples fait de matériaux pauvres: cagettes, planches de bois brut, carton; il les accumule et les entasse pour créer des structures à la fragile complexité. Ses bizarres excroissances, installations éphémères, sont conçues en fonction des bâtiments (Reims, Versailles, Beaubourg) ou des paysages (Nantes, jardin des Tuileries) et nous conduisent à regarder autrement les lieux investis.

     

     

    Kawamata Beaubourg huts 4Hut de Tadashi Kawamata sur la façade de Beaubourg

     

     

        Tadashi Kawamata est né en 1953, au Japon, sur l’île de Hokkaïdo. Il vit et travaille à Tokyo et à Paris. Kawamata a travaillé en France à Reims, Evreux, Nantes, Versailles etc .... Professeur aux Beaux-Arts à Paris, artiste internationalement reconnu,  il expose partout dans le monde.

     

     

     

    Centre Pompidou à Beaubourg, Paris

    10 avril au 23 août 2010

    Tous les jours sauf le mardi

    11h00 - 21h00

     

     

     

     

    Liens sur ce blog:

    * Kawamata, des huttes au plafond du forum de Beaubourg

    Kawamata à Versailles: une éphémère caverne faite de cagettes de bois

    Kawamata et Alfred Janniot à la Cité de l'Immigration?

    Kawamata à la Villette: collective folie, une folie de bric et de broc

     

    Mike et Doug Starn, une forêt de bambou sur le toit du Met à New-York

     

     

     

    Palagret

    Photos prises le jeudi 8 avril 2010

    art in situ

     

    cc.gif

     

     

     

    1- in Code couleur 7, Centre Pompidou

     

     

     
    « Street-art contestataire: cerveau disponible, défense de déposer des orduresKawamata, des huttes au plafond du forum de Beaubourg »
    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :