• L'île au trésor de Claude Lévêque au musée Bourdelle,

     

       Ile au trésor ou caverne d'Ali Baba, les caves du musée Bourdelle recèlent des surprises. Des centaines de moules ayant servi à fondre les sculptures d'Antoine Bourdelle y sont entreposés sur le sol ou sur des étagères. Cette prodigieuse réserve ne se visite habituellement pas.

     

     

    expo Bourdelle mai Lévêque moules MontaubanPlâtre du Monument de Montauban

    L’Ile au trésor, 2010, installation in situ de Claude Lévêque

    musée Bourdelle

     

     

        Grâce à L’Ile au trésor, l'installation de Claude Lévêque, le visiteur peut enfin accéder au sous-sol du musée. Des tubes fluorescents voilés de mauve et des ampoules jaunes enveloppent ce cimetière de corps démembrés. Corps en creux ou pleins, morceaux de statues ou statues entières, l'atmosphère est émouvante.

     


    expo Bourdelle mai Lévêque moules 9L’Ile au trésor, 2010, installation in situ de Claude Lévêque

    musée Bourdelle

     


     

        De jeunes déesses, allégories de diverses vertus, se mêlent à de farouches guerriers aux muscles hypertrophiés ou à l'Héraklès bandant son arc. Ici et là un projecteur isole un détail, accentuant le relief. Un visage, une tête de cheval, une main, retrouve alors leur couleur blafarde. 

     


    expo Bourdelle mai Lévêque moules 1L’Ile au trésor, 2010, installation in situ de Claude Lévêque

    musée Bourdelle

     

     

         La bande son est faite de cloches, de chocs et de chutes de statues. Les visiteurs tressautent et parlent à voix basse, comme dans un cimetière. L'accumulation des statues en morceaux, l'éclairage parcimonieux et les bruits contribuent à créer un sentiment d'oppression et de mystère.

     

     

     

    expo Bourdelle mai Lévêque moulestête 2L’Ile au trésor, 2010, installation in situ de Claude Lévêque

    musée Bourdelle

     

     

       Cave ou nécropole, ce n'est pas un lieu où l'on s'attarde. Cette île est pleine de trésors mais les visiteurs, d'abord curieux, ressentent un malaise et remontent vite à l'air libre. Le guide ne tient pas non plus à ce qu'ils s'attardent.

     


     

     Bourdelle Héralkès Boltanski chaisesHéraklès, sculpture d'Antoine Bourdelle

    au fond, Question 2010 de Christian Boltanski

     

     

     

       Au rez-de-chaussée, les visiteurs peuvent s'asseoir sur les chaises disposées par Christian Boltanski (Questions, 2010) à côté des imposantes sculptures de Bourdelle. Les chaises dépareillées murmurent de courtes phrases comme "Qu'as tu fais de ta vie?".

     

       Deux installations in situ qui parlent du temps passé et des regrets.

     

     

         vidéo  à suivre

     

     

    En mai fais ce qu'il te plaît !

    Exposition collective:

    Elisabeth BALLET, Christian BOLTANSKI, Richard DEACON, Hans-Peter FELDMANN, Ann Veronica JANSSENS, Jannis KOUNELLIS, Claude LEVEQUE, Jean-Luc MOULENE, Tania MOURAUD, ORLAN, Kees VISSER.  

     
    Du 16 mai au 19 septembre 2010
    Musée Bourdelle
    Paris 15ème

     

     

     

    Liens sur ce blog:

    Gloria Friedmann au musée Bourdelle: dérision et patriotisme

    Claude Lévêque, un hymne à la joie et à la sieste aux Galeries Lafayette

     

     

     

    Palagret

    août 2010

    art contemporain

     

     

     

     
    « En attendant le musée Paul Belmondo à Boulogne-BillancourtTraces de la modernisation du vieux Paris »
    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :