• Street-art en relief, Vhils attaque les murs

     

       Au marteau-piqueur, à l'explosif, au burin, à l'acide, Vhils creuse les murs pour réaliser de grands portraits au regard perçant. Il repère des murs lépreux dans des zones en friche et les sculpte. Différentes matières se révèlent lors du processus de déconstruction: affiches, peinture, carreaux, plâtre, brique, pierre, poutres, armatures de fer dénudées.

     

     

    Londres street-art Brewery Vhils visage creusé 4Portrait d'homme creusé dans le mur, Vhils.  ancienne brasserie Truman à Londres

     

     

        Vhils utilise tous les reliefs du mur et remodèle les diverses strates pour faire apparaître des visages d'hommes et de femmes. Parfois il ajoute des coulures de peinture. Comme sur un palimpseste, l'histoire de la ville apparaît sous les explosions, les arrachements et les griffures. 

     

     

    Londres street-art Brewery Vhils visage creusé 6Portrait d'homme creusé dans le mur, Vhils.  ancienne brasserie Truman à Londres

     

     

          Photos prises cet été 2011 à la Old Truman Brewery à Londres. Les entrepôts abandonnés de la brasserie sont investis par des restaurants, des cafés, des boutiques de mode, des galeries d'art et bien sûr les street-artistes. Depuis 2009, le portrait d'homme remplace un portrait de femme ciselé lui aussi par Vhils. Une magnifique pancarte jaune recommendant aux passants d'utiliser les toilettes mises à leur disposition gâche un peu l'ensemble des trois portraits dûs à Vhils et Otto Schade.

     

     

    Londres-street-art-Brewery-Vhils-visage-creuse-9.jpgPortrait d'homme creusé dans le mur, Vhils

    à côté portraits de Jimmy Hendrix et John Lennon par Otto Schade

    ancienne brasserie Truman à Londres

     

     


         Artiste de rue portugais, Alexandre Farto alias Vhils travaille à Londres, aux Etats-Unis et en Amérique latine. Il s'est fait connaître en participant au Cans Festival avec Bansky en 2008. En 2009, son exposition solo s'intitulait "Scratching the surface", un titre-programme.

     

     

     

     

     

     

     

         Vhils a collaboré avec la marque de jeans Levi's pour la campagne "Go forth" à Berlin. Dans un entrepôt abandonné, ses explosions ont révélé des portraits et le slogan de la marque "Now is your time". The Laughing Heart, le poème de Charles Bukovski est récité sur le spot video de Levi's, sorti peu avant les émeutes londoniennes. Certains y ont vu une incitation à la rébellion alors qu'il ne s'agit que de vendre des jeans.

     

     

     

     

     

     

     

       

    The laughing heart:

    your life is your life
    don’t let it be clubbed into dank submission.
    be on the watch.
    there are ways out.
    there is a light somewhere.
    it may not be much light but
    it beats the darkness.
    be on the watch.
    the gods will offer you chances.
    know them.
    take them.
    you can’t beat death but
    you can beat death in life, sometimes.
    and the more often you learn to do it,
    the more light there will be.
    your life is your life.
    know it while you have it.
    you are marvelous
    the gods wait to delight
    in you.

     

     

     

     

    Street-art en relief: Vhils à l'attaque des murs de Paris, destruction, création

    Autres portraits de Vhils sur Flickr ici

     

     

     

    Palagret

    street-art

    septembre 2011

     

     

     
    « The clock de Christian Marclay, montage virtuose de la représentation du temps au cinémaStreet-art: let's endure nous exhorte Espo au Village Underground de Londres »
    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :