• L'énigme des crânes de cristal, héritage des mayas, ou magnifiques faux du XIXè siècle ?

     

          Depuis leur découverte, les crânes de cristal fascinent par leur beauté. Ils sont si lisses, si propres, si imputrescibles. Ils parlent de la mort mais leur perfection visuelle fait oublier la pourriture qu'ils symbolisent.

     

     

    Londres-crane-cristal-2.jpgCrâne de cristal exposé au British museum, Londres

     

     

        Un crâne de cristal, fut prétendument découvert entre 1926 et 1929  dans les ruines d'un temple maya à Lubaatum, Bélize, par Anna, la fille de Frederik A. Mitchell-Hedges. Cet aventurier archéologue surnomma ce trésor fabuleux «crâne de la malédiction» ou "crâne du destin funeste" (Skull of Doom). Il lui attribuait des pouvoirs maléfiques.

     

        "Le crâne de la malédiction était constitué de cristal de roche pur et il avait fallu, d'après les scientifiques, plus de 150 ans pour que, du travail de plusieurs générations successives travaillant chaque jour de leur vie, frottant patiemment avec du sable un immense bloc de cristal de roche, émerge le Crâne parfait. 

        Il est âgé d'au moins 3600 ans et, d'après la légende, était utilisé par le Grand Prêtre des Mayas lors de rites ésotériques. Il est dit que quand celui-ci souhaitait une mort, avec l'aide du crâne, celle-ci se produisait immanquablement. Il a été décrit comme l'incarnation du mal." (1)

     

     

    Mitchell-Hedges en 1922 L'aventurier mystificateur Frederik A. Mitchell-Hedges en 1922

     

     

          Frederik Mitchell-Hedges déclarait qu'il avait des raisons pour ne pas révéler comment il découvrit le crâne à Lubaatum. Ca lui permettait de ne pas documenter sa découverte et de ne pas expliquer pourquoi son trésor n'était révélé que quelques années plus tard.  Mitchell-Hedges et sa fille Anna ont su créer et entretenir une légende occulte autour de leur fabuleuse découverte. L'aventurier-archéologue a probablement acheté le crâne de cristal dans une vente aux enchères chez Sotheby's en 1944. On a retrouvé le catalogue de vente.  

     

      

    Londres-crane-cristal-Eugene-Boban-4.jpgCartel du British museum, photo d'Eugène Boban collectionneur de vraies et fausses antiquités

     

     

        Le bel objet translucide se prête à toutes les affabulations mais l'authenticité des crânes de cristal a été très vite mise en doute. Les représentations de crânes sont fréquentes dans l'iconographie pré-colombienne mais on n'a jamais découvert un autre objet similaire dans les fouilles archéologiques d'Amérique centrale. 

     

       Des analyses récentes ont prouvé que ces crânes de cristal de roche ne proviennent pas des cultures pré-colombiennes mayas ou aztèques. Les crânes sont de magnifiques faux fabriqués au dix-neuvième siècle, à l'époque victorienne passionnée de spiritisme. La reconstitution scientifique d'un visage à partir du crâne du destin funeste démontre qu'il s'agit d'une femme au traits européens. Les crânes mayas de l'aristocratie était aplatis et non ronds, un signe de beauté. Le microscope électronique met en évidence de fines rayures parallèles, traces d'un meulage mécanique à haute vitesse avec un outil qui n'existait pas bien sûr dans l'Amérique pré-colombienne. Une analyse cristallographique montre que le cristal ne vient pas des territoires mayas ou aztèques. (2)

     

     

     

    crâne de cristal reconstitution femme européenne Reconstitution du visage sur le crâne "maya" du destin funeste: une femme européenne

     

     

           Il semblerait que les crânes de cristal aient été fabriqués en Allemagne au 19è siècle près du village d'Idar-Oberstein. Les artisans de ce village de Rhénanie étaient connus pour leur excellente technique de polissage et leur goût du secret. Des documents écrits attestent de l'importation de bloc de cristal venant du Brésil et de Madagascar. En 2010, Wilfried Rosendahl, commissaire de l'exposition "Le Culte des crânes" à Mannheim a demandé à un lapidaire d'Idar de reproduire le fameux crâne de cristal. Un an plus tard, Michael Peuster livrait un crâne parfait. (3)

     
     

    culte des crânes afficheAffiche de l'exposition de Mannheim 

     

     

          Ces crânes de cristal très réalistes nécessitent une grande habilité technique mais ils sont tout à fait reproduisables, même en série, n'en déplaise à Frederik Mitchell-Hedges et à ses adeptes new-age. Tapez crystal skull dans un moteur de recherche et vous trouverez des crânes à acheter, de plus ou moins bonne facture. Une entreprise chinoise produit de nombreuses répliques de crânes de cristal de très grande qualité et bien sûr très chers, vendus dans le monde entier. 

     

           En dépit des preuves scientifique ( crâne européen, technologie du XIXè siècle, reproductibilité évidente), les amateurs de new-âge continuent à croire que les crânes de cristal sont magiques. Lors de séances de channeling, les crânes parlent aux humains assez téméraires pour les interroger.

     

    "La vie terrestre de ce réceptacle est de 17000 ans… Il s’est transmis de génération en génération, il a été poli avec du sable et du crin… et nul mal ne viendra à lui. etc ... " (4)

     

       Les crânes de cristal auraient été transmis aux humains par des extra-terrestres, peut-être des Atlantes. Ils seraient un réceptacle de sagesse et de connaissances, du passé, du présent et de l'avenir, une sorte d'ordinateur holographique. Selon la légende il existerait treize crânes de cristal, douze féminins, comme les douze planètes, et un masculin. Lorsque les 13 crânes seront réunis, l'empire aztèque reviendra et la fin du monde, prévue le 21 décembre 2012, sera annulée grâce aux pouvoirs des crânes.

     

     

    ( Comme vous lisez cet article c'est que la fin du monde n'a pas eu lieu en 2012 comme annoncée par les illuminés)

     

       

    beware 2012 street-art Beware 2012 is coming, papier collé annonçant la fin du monde

     

           

        Il existe des crânes de cristal au British museum à Londres, au Musée du quai Branly à Paris, au Smithsonian Institution de Washington et dans les collections privées. On a récemment découvert un crâne en Bavière qui aurait appartenu au criminel nazi Heinrich Himmler. Le Reichfurher, comme Hitler, s'intéressait à l'occultisme. Tous ces crânes sont aujourd'hui considérés comme des faux archéologiques. Des recherches ont montré que plusieurs crânes avaient été vendus par Eugène Boban, un marchand de vraies et fausses antiquités.

     

     

    Londres crâne cristal 1Crâne de cristal exposé au British museum, Londres   

     

     

       Le film Indiana Jones et le Royaume du crâne de Cristal (Steven Spielberg 2008) exploite la légende des crânes de cristal. Celui qui découvrira le crâne s'assurera le contrôle absolu de l'univers. Comme avec l'Arche d'Alliance, autre artefact magique.

     

     

    Affiche Indiana Jones crâne de cristal Affiche du film "Indiana Jones et le Royaume du crâne de Cristal" (Steven Spielberg 2008)

     

     

        Crânes de cristal et fin du monde font bon ménage dans les cervelles adeptes d'occultisme. Malheureusement le fameux calendrier maya qui s'arrête en 2012 n'est qu'un élément parmi d'autres. L'année 2012 est bien la fin d'un cycle pour les mayas mais aussi le début d'un nouveau. Le National Geographic relate la découverte en 2010 d'une fresque sur le site du temple de Xultun au Guatemala par l'archéologue William Saturno de Boston University. Les murs sont couverts de calculs astronomiques qui vont bien au-delà de 2012, près de 7000 ans après. (5)

     

     

    glyphes-mayas.jpgGlyphes du calendrier maya découvert à Xultun, Guatemala

     

     

    «Nous n'arrêtons pas de chercher une fin, alors que les Mayas cherchaient à s'assurer que rien n'allait changer, explique William Saturno dans le National Geographic. C'est un état d'esprit radicalement différent

     

         Pour contrer les dérives millénaristes et les marchands de fin du monde, la NASA réfute sur son site les théories apocalyptiques. Non, il n'y aura pas de collision entre la Terre et la planète Nibiru ou planète X. (6)

     

       Le délire des adorateurs des crânes n'empêche pas d'admirer la destruction de la terre dans les films eschatologiques qui exploite la peur de l'apocalypse.

     

     

    Affiche-2012.jpgAffiche de 2012, film de Roland Emmerich en 2009

     

     

        Inutile de préparer un kit de survie pour 2012 ou de chercher à rassembler en cercle les crânes de cristal. La fin du monde n'aura pas lieu et même si un astéroïde frappait la terre, ce qui n'est pas improbable, les précautions ne serviraient strictement à rien.

     

     

    Crane-et-tibias-Jan-Fabre-crane-sculpture.jpgCrâne et tibias en verre de Jan Fabre

     

     

        Peu soucieux de la Fin du Monde, le collectionneur Aristide Sauveterre aimerait bien un crâne de cristal pour son Cabinet de Curiosités où les faux artefacts archéologiques sont nombreux. A défaut d'une vraie relique maya ou aztèque, il prendrait bien un crâne du dix-neuvième siècle, illustration d'une belle escroquerie organisée par des aventuriers et des marchands d'antiquité peu scrupuleux aux dépens de musées et de collectionneurs trop crédules. En attendant, Aristide se contente de collectionner les bibelots en forme de crâne.

     

     

     

     

    Liens sur ce blog:

    Le cabinet de curiosités de M. Aristide Sauveterre

    Crânes et tibias dans le street-art

     

     

     

    Palagret

    archéologie du quotidien

    août 2012 - janvier 2015

     

     

     

     

    Sources:

     

    1- F. A Mitchell-Hedg­es, "Danger My Ally", autobiographie.

     

    2- Video du National Geographic

     

    3- article du Spiegel

     

    4- Séances de channeling new-age

     

    5- National Geographic, la découverte du calendrier maya de Xultun

     

    6- La Nasa: la fin du monde n'aura pas lieu

     

     

     

     

     

    « Jeff Koons, BMW artcar N° 17, une voiture de course flamboyanteVoeux 2015: Rêvez, un néon de Claude Lévêque »
    Pin It

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 26 Janvier 2015 à 08:13

    Le cristal Palace annonçait-il une bulle immobilière ?

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :