• Chris Jordan et Hokusai: la vague de déchets, symbole du gâchis consumériste

     

       Cette fois-ci, le photographe Chris Jordan présente des photos réelles, non manipulées par ordinateur. Cadrés en plan serré, les bébés oiseaux morts au ventre ouvert laissent voir tous les déchets qu'ils ont avalés et qui les ont tués. Leur estomac se remplit de cochonneries et ils étouffent.

    albatros mort asphyxié par les déchets plastiques
    photo de Chris Jordan


       Dans la vidéo, Chris Jordan précise que pas un morceau de plastique n'a été bougé, arrangé ou ajouté pour la photo. Ici, la réalité brute suffit. Les cadavres ont été photographiés sur l'atoll de Midway dans le pacifique. Un atoll devenu un cimetière  d'oiseaux.


    Midway, massage from the gyre
    Les albatros morts, video de Chris Jordan


       Les déchets viennent des côtes et des rejets des bateaux de pêche. Ils forment un vaste banc toxique, une île  semi-solide, qui tourne indéfiniment dans l'océan. "Le North Pacific Gyre (en français, enroulement du Pacifique Nord) est un gigantesque tourbillon océanique résultant de l’addition de plusieurs courants marins du Pacifique Nord. S’étendant de l’équateur au 50ème parallèle, sur une surface d’environ 34 millions de km², cette vaste aire océanique est aujourd’hui le théâtre d’un sinistre phénomène." 1


    albatros mort asphyxié par les déchets plastiques
    photo de Chris Jordan


        Des milliers de bouchons de plastique, fragments de bouteilles, jouets, peigne etc ... flottent sur l'océan entre deux eaux. D’après le Programme Environnemental des Nations Unies, les débris de plastique causent la mort de plus d’un million d’oiseaux marins chaque année, ainsi que celle de plus de 100.000 mammifères marins.


       Le banc de détritus flottants ne cesse de s'agrandir. Notre surconsommation de plastiques non dégradables menace la faune marine. Nous sommes aussi menacés car nous consommons les poissons intoxiqués par les débris contenant des substances chimiques néfastes.

        Dans ses autres projets (Running the numbers, Intolerable beauty) Chris Jordan dénonce aussi la société de consommation et l'effarante pollution qui en résulte, à l'aide de collages numériques, d'images composées à l'ordinateur.




    Liens:

    Chris Jordan et Hokusai: la vague de déchets, symbole du gâchis consumériste

    Chris Jordan: d'arides statistiques transmutées en images frappantes
    Les canards à la dérive dans les océans pollués

    Site de Chris Jordan



    Palagret
    novembre 2009


    1- in Objectif vert

     
    « Cinquante ans d'Astérix et d'Obélix: Obélisque et menhir à ParisMonumenta 2010, Boltanski, coeurs battants sous la nef »
    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :