• Evolution du container zéro de Jean-Pierre Raynaud à Beaubourg

     

       En 1978, pour les dix ans du Centre Pompidou, Jean-Pierre Raynaud a conçu une œuvre in situ : container zéro, architecture mobile indépendante. Ce container de carreaux blancs, musée dans le musée, est en constante évolution et matérialise l'éternel recommencement, entre destruction et reconstruction. 

      

    Evolution du container zéro de Jean-Pierre Raynaud à Beaubourg

     Container zéro, 1988. Rat mort. 

    Carrelage, acier, électricité

     

       Tout au long des années, divers objets se sont succédés dans l'écrin de carreaux blancs :

     2018 - Cible - Peinture et émail sur métal

     2018 - Croix noire

     2016 - Ruban noir 

     2016 – Rat mort

     2015 – Ruban jaune tri-secteur de zone à risque nucléaire

     Variante ruban vert

     2012 – Crânes et lettres plastique

     2009 – Spacespot (Astronaute et pot blanc), Impression sur bâche.

     2008 – Planche de Tintin. Original en noir et blanc 12 de l'affaire Tournesol.

                Offerte au musée par la veuve du dessinateur.

     

    Evolution du container zéro de Jean-Pierre Raynaud à Beaubourg

     Container zéro de Jean-Pierre Raynaud

    avec planche originale d'Hergé

     

     « Quand on sait qu'Hergé a collectionné du Raynaud toute sa vie, on peut trouver ironique que l'œuvre Container Zéro abrite dorénavant cette planche 12 d'Hergé, et que finalement elle lui serve de cadre ». Benoît Peeters, biographe d'Hergé.

     

     

    Autres objets vus au cours des années : une échographie du fils de JP Raynaud, un tapis d'éveil pour tout-petit, une béquille, une photo de Pierre Restany, des pots de peinture, un drapeau français etc. 

     

     

    Evolution du container zéro de Jean-Pierre Raynaud à Beaubourg

     Container zéro de Jean-Pierre Raynaud 

    avec crâne

     

       À la mort de l'artiste, un tableau de carreaux de céramique blanche sera placé comme image de l'achèvement, en écho au titre de l'oeuvre, le numéro zéro signifiant l'espace avant l'oeuvre, instant précis de son émergence.

     

    Container zéro, vidéo de Palagret

     

     

    " Les œuvres d'art ne sont pas faites pour être aimées mais pour exister."

    Jean-Pierre Raynaud

     

     

    Liens sur ce blog:
     
     
     

     

     

    « Des hommes, des mondes au Collège des BernardinsCollages dénonçant les féminicides »
    Pin It

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :