• Street-art: les bonshommes de papier du parvis de Beaubourg

     

       Mur après mur, le street-art s'étend dans le quartier de Beaubourg. Le mur derrière la fontaine Stravinski est maculé de graffiti et de papiers depuis longtemps. Aujourd'hui ce sont les cheminées d'aération du parvis de Beaubourg qui s'ornent de bonshommes de papier.

     

    Beaubourg street-art papier bonhomme 5Bonshommes de papier à Beaubourg

     

     

      Les papiers collés ne sont pas inintéressants mais là n'est pas la question. Les street-artists n'ont rien à faire sur les murs et les cheminées de Beaubourg. Il y assez de petites rues autour pour s'exprimer.

     

    Beaubourg street-art papier bonhomme 3Bonhommes de papier à Beaubourg

     

       Les quatre papiers collés représentent des silhouettes d'hommes. On reconnait un policier de dos avec sa matraque, un autre de face.  Au pied de chaque bonhomme, un crâne ou plutôt un masque. 

     

    Beaubourg street-art papier bonhommeLe policier, bonhomme de papier à Beaubourg


     

       En dépit des lambeaux de papier arrachés on distingue des touches de couleur bleue.

     

     

    Beaubourg-street-art-papier-bonhomme-masque.jpgmasque, papier collé à Beaubourg

     

    Beaubourg street-art papier bonhomme 7papier collé et coulures de peinture noire

    Bonhomme et masque à Beaubourg

     

       Les papiers collés ne sont pas signés ou alors le masque est la signature.

     

    Beaubourg street-art papier bonhomme 9Bonhomme et masque de papier à Beaubourg

     

       En novembre, Ella et Pitr avait déjà collé un bonhomme portant un cadre sur une des bouches d'aération du parvis. Début décembre, c'était Bautista et Rafael Vaz collé par Street-art without borders.  Côté rue du Renard, il y a très souvent des collages et des tags.

     

    Beaubourg street-art portrait zero 3453 (1)Zerox, papier collé par street-art without border

    Bouche d'aération de Beaubourg, rue du Renard

     

     

        Une semaine plus tard, les bonshommes du parvis avaient disparus, probablement enlevés par les nettoyeurs municipaux. A leur place quelques pochoirs.

     

    à suivre

     

     

     

    Liens sur ce blog:

    street-art: Quelques après-midi le crépuscule n'incendie plus tes cheveux

    Beaubourg: street-art et vandalisme devant la fontaine Stravinski

    Street-art à Beaubourg: Olivia et Docteur Case, to infinity and beyond

    Street-art: pour Ella et Pitr, faites le malin et encadrez votre portrait

     

     

     

    Palagret

    Photos prises le 22 novembre 2010

     

     
    « Slinkachu, les lilliputiens et la Vierge MarieStreet-art: les bacs à fleurs de la rue Dénoyez I »
    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :