•  

         Le pochoir d'un visage d'un jeune homme essaime dans Paris. Un bandeau rouge lui cache les yeux et une phrase annonce: " Rendre à l'art la simplicité de ne pas l'être". Le street-art aime bien les phrases définitives.

     

     

     

    art simplicité street-art 4Rendre à l'art la simplicité de ne pas l'être, pochoir de William Benhamou

     

     

          Quelques temps après, le bandeau rouge opaque est remplacé par des lunettes en mosaïque. Le prêcheur aveugle devient voyant. Est-ce un ajout de William Benhamou ou une modification faite par un autre artiste de rue qui a décidé d'ouvrir les yeux du jeune homme, en toute simplicité? 

     

     

    art simplicité street-art 2Rendre à l'art la simplicité de ne pas l'être, pochoir avec lunettes collées de William Benhamou

     

     

     

    art simplicité street-art 3Rendre à l'art la simplicité de ne pas l'être, pochoir de William Benhamou

     

     

    art simplicité street-art 5Rendre à l'art la simplicité de ne pas l'être, pochoir de William Benhamou

    et divers papiers collés dont THTF et Tristan des Limbes

     

     

    art simplicité street-art sanglierRendre à l'art la simplicité de ne pas l'être, pochoir de William Benhamou

    et autres papiers collés dont THTF, Tristan des Limbes et un sanglier

     

     

       Certains murs de la ville très prisés des street-artists sont couverts d'un amoncellement de papiers collés et de tag qui se cachent les uns les autres. Attention les nettoyeurs municipaux ne sont pas loin.

     

     

    art simplicité street-art 6Benhamou s'est approprié les murs de la boutique au coin des rues de Bucci et de Seine

     

     

     

       William Benhamou est un jeune artiste peintre. Voir la video ci-dessous

     

     

     


    Interview WIlliam Benhamou par BeWik

     

     

     

    Palagret

    philosophie de la rue

    mai 2011

     

     

     

     
    Pin It

    votre commentaire
  •  

       Contibution de la rue au débat sur le nucléaire. L'accent circonflexe sur le E renvoie à rêve, le rêve menteur d'une énergie propre.

     

     

    street-art message Areva cauchemar nucléaireAreva = cauchemar nucléaire, graffiti

     

     

    Palagret

    avril 2011

    philosophie de la rue

     

     
    Pin It

    votre commentaire
  •  

       Zéro, un tag sur une grille dans une impasse. Un simple tag ou l'expression d'un ras-le-bol?

     

     

    Street-art message zéro 4Zéro, tag sur une grille d'aération

     

     

    Street-art message zéroZéro, tag sur une grille d'aération

     

     

     

     

    Palagret

    avril 2011

    philosophie de la rue

     

     

     
    Pin It

    votre commentaire
  •  

       Chevaux, hirondelles, neige, crépuscule, l'anonyme poète de rue continue à apposer ses messages sybillins sur les murs de la ville.

     

    street-art Oberkampf texte agonie 9592"Si utile dans la préparation de l'agonie", message poétique, street-art

     

     

       "Si utile dans la préparation de l'agonie", la phrase est plus obscure que les prédédentes, c'est le début ou la fin d'une assertion ou d'une prophétie. Au passant de deviner ce qui est utile à l'agonie. Le street-art peut-être.

     

       Le mot agonie comme crépuscule, incendie ou mystère fait partie du vocabulaire de base du poète amateur.

     

       Faut-il mettre les phrases bout à bout pour reconstituer un poème? Mais dans quel ordre? Et il manque sûrement des phrases puisqu'elles sont collectées au hasard des déambulations à Paris. 

     

     

    street-art Oberkampf texte agonie 9616Si utile dans la préparation de l'agonie

    message poétique, street-art rue Saint-Maur à Paris

     

     

       Cette fois-ci le texte n'est pas en lettres d'imprimerie mais le style, le cadre et les taches de couleurs signent l'inscription. C'est bien l'auteur des chevaux qui pleurent.

     

     

     

     

    Liens sur cette page:

    Je pense au jour où les chevaux ont appris à pleurer, street-art ?

    Donne moi ta main pour entrer dans la neige, street-art à Beaubourg

    Street-art: hirondelles mystérieuses qui font leur nid dans tes cheveux

    Street-art: Quelques après-midi le crépuscule n'incendie plus tes cheveux

     

    Le béton fait naître des larmes, graffiti poétique sur un mur condamné

    Des murs bien bavards: souffrance, tristesse, mort, murmurent les stickers 

    Philosophie de la rue: "nous avons fini par échouer"

    Pitoyable humanité, graffiti, philosophie de la rue

     

     

     

     

    Palagret

    poésie de la rue

    avril 2011

     

     

     
    Pin It

    votre commentaire
  •  

       C'est le printemps et quelques pochoirs optimistes égaient les murs de la ville. Voici un pochoir jaune sur un mur noir. "Today is a beautiful day" nous dit un visage d'homme avec un chapeau et une pipe.

     

     

    street-art beautiful day message"Today is a beautiful day", Aujourd'hui c'est un beau jour

    pochoir jaune du côté de Beaubourg

     

     

       Juste à côté un pochoir blanc, un visage de jeune homme coiffé en pétard nous exhorte: "Express yourself", exprimez vous!

     

     

    street-art express yourself message"Express yourself", exprimez vous

    pochoir blanc du côté de Beaubourg

     

     

    Liens sur ce blog:

    Philosophie de la rue

     

     

     

    Palagret

    philosophie de la rue

    avril 2011

     

     

     
    Pin It

    votre commentaire
  •  

       On commémore cette semaine les 140 ans de la Commune de Paris. Voici une affiche vue du côté de Barbés qui cite un de ses héros: Eugène Varlin.

     

     

    street-art-Eugene-Varlin-faim.jpg"Tant qu'un homme pourra mourir de faim à la porte d'un palais

    où tout regorge, il n'y aura rien de stable dans les institutions humaines."

    Eugène Varlin, ouvrier imprimeur, membre de la commune de Paris, 1871

     

     

         Une phrase qu'auraient dû méditer les dictateurs déchus (Ben Ali, Moubarak) ou à déchoir (Khadafi etc ...).

     

     

    Varlin-assassinat-Maximilien-Luce.jpgL'assassinat d'Eugène Varlin, tableau de Maximilien Luce

     L'exécution du communard est ici représentée à l'extérieur de la ville bien que Varlin ait été fusillé à Paris. S'agit-il d'une identification erronnée?

     

     

        Ouvrier relieur socialiste, militant de la première Internationale, Eugène Varlin participa activement à la Commune de Paris. Il fut arrêté le 28 mai 1871 rue du Chevalier-de-la-Barre, non loin de l'actuelle basilique du Sacré-Coeur qui fut érigée en expiation des péchés de la Commune par les Versaillais vainqueurs.

    "Par les rues escarpées de Montmartre, lui qui avait risqué sa vie pour sauver les otages de la rue Haxo, fut traîné une grande heure. Sous la grêle des coups, sa jeune tête méditative qui n’avait jamais eu que des pensées fraternelles devint un hachis de chair, l’œil pendant hors de l’orbite. " 1

     

       Eugène Varlin (1839 - 1871) est un nom un peu oublié aujourd'hui. A Paris, un pont sur le canal Saint-Martin porte son nom.

     

     

    Lien sur ce blog:

    Deux arcades du Palais des Tuileries bientôt reconstruites dans le jardin  

     

     

     

     

    Palagret

    philosophie de la rue

    mars 2011

     

     

    sources:

    1-  Histoire de la Commune de Paris en 1871 (1876), Lissagaray

    emma-en-ligne.forumactif.com/t2298-l-assassinat-d-eugene-varlin

     

     

     

     

     

     
    Pin It

    votre commentaire
  •  

       Par ici, "that way", nous dit l'image d'un petit bonhomme assis près des marches. Hésitant entre le fantôme, l'extra-terrestre hydrocéphale et le masque de Scream adouci, le dessin nous indique une direction que les passants allant et venant ignorent une fois sur deux. De l'autre côté des marches, un autre bonhomme blanc tend aussi le bras et nous dit "Follow him", suivez le.

     

     

    par-ici-street-art-1.jpgThat way, par ici, street-art ou publicité?

     

        

       S'agit-il de publicité pour une boutique proche, d'une manifestation événementielle, d'un anniversaire ou de street-art? Pas de boutique en vue ni de ballons de couleurs accrochés à une porte. Si les bonshommes aux yeux vides signalaient une fête, elle est finie et ils sont restés tout seuls sur le trottoir.

     

     

    par-ici-street-art-2.jpgFollow him, suivez le, street-art ou publicité?

     

     

        S'il s'agit de street-art, le message est absurde et poétique, se moquant des innombrables injonctions et informations qui parsèment la ville. Interdictions, sens interdits, conseils, nous sommes interpellés de toutes parts par des panneaux et des pancartes de plus en plus nombreux.

     

     

    par-ici-street-art-3.jpgFollow him, suivez le, street-art ou publicité?

     

     

       Au début de l'année, des flèches de direction plus sérieuses, utilitaires, sont apparues dans dans le paysage parisien. Cette nouvelle signalétique a pour but d'encourager la marche à pied en nous indiquant le temps nécessaire en minutes pour atteindre notre but.

     

     

    panneau-direction-temps-marche.jpgPlace de Clichy, Porte de Cligancourt, Montmartre, Gare du Nord

    directions et temps de marche à pied

    signalétique adhésive sur la vitrine d'une laverie automatique

     

     

     

    Liens sur ce blog:

    Vive la marche à pied

    Il est interdit de, défense de, danger: un monde dangereux

    Street-art: "vous êtes ici", un pochoir absurde

     

     

     

    Palagret

    archéologie du quotidien

    mars 2011

     

     

     

     
    Pin It

    1 commentaire
  •  

     

        Le street-art nous délivre des messages philosophiques ou poétiques plus ou moins clairs. Des textes élaborés ou de simple phrases, griffonnées à la main ou appliquées au pochoir, sur les murs ou sur le trottoir.

     

     

     street-art message life is not a catwalk"Life is not a catwalk" Signé Mermaid

     Pochoir et graffiti à Paris

     

     

     

      Ici un pochoir et un graffiti. Une silhouette noire écrit en rose sur le mur: "Life is not a catwalk" Signé Mermaid.

     

       Un catwalk c'est un podium dans le milieu de la mode, une scène sur laquelle paradent les mannequins. Donc, d'après le graffeur, la vie n'est pas une scène où se faire admirer et applaudir. En français, la vie n'est pas un long fleuve tranquille. 

     

     

     street-art-message-life-is-not-a-catwalk-2.jpg"Life is not a catwalk". Pochoir et graffiti à Paris

     

     

      

    Dans Mermaid il y a aid. Une référence au Sida? Le catwalk est aussi une street-dance, une danse urbaine récente.

     

     

     

    Liens sur ce blog:

    Philosophie de la rue

     

    Palagret

    philosophie de la rue

    janvier 2011

     

     

     

     
    Pin It

    votre commentaire
  •  

     

       Un message griffonné sur un mur parisien dans le Marais, petite contribution à la philosophie de la rue: "Sous les pavés ... le métro".

     

     

    message-sous-les-paves--.-le-metro.jpg"Sous les pavés ... le métro", graffiti mural à Paris

     

     

        Collecté en mai 2010, le message tristement réaliste renvoie à un mois de mai plus joyeux, Mai 68, qui proclamait "Sous les pavés ... la plage". Ce slogan n'a plus cours aujourd'hui pas plus que "Soyez réaliste, demandez l'impossible".

     

     

    travaux-sous-sol.jpgTravaux en sous-sol à Paris

     

     

       Sous nos pieds il n'y a que le métro et des conduites d'eau, de gaz, d'électricité, de téléphone, de fibres optiques. Toute une infrastructure nécessaire à la vie branchée, un réseau inextricable où le rêve et le mystère peuvent quand même se glisser. N'est-ce pas sous les pavés, dans les égouts et les tunnels, que les proscrits et les monstres se cachent?

     

     

     

    Liens sur ce blog:

    Philosophie de la rue: brise ton quotidien

    Voeux pour le Nouvel An: "soyons réalistes, ne demandons rien"

    Philosophie de la rue

     

     

    Palagret

    Philosophie de la rue

    janvier 2011  

     

     

     
    Pin It

    votre commentaire
  •  

       Alors que les guirlandes de Noël brillent encore la nuit tombée, un sondage nous apprend que les français seraient les champions du pessimisme devant les habitants de pays dévastés par la guerre comme l'Afghanistan ou le Kosovo. 1

     

     Morts sur ordonnance Nouvel ObservateurMorts sur ordonnance, couverture du Nouvel Observateur du 13 janvier 2011.

    2011 ce qui nous attend, couverture de Challenge

    affiches sur un kiosque de journaux

     

       Les scandales récents, les affiches et les journaux qui les révèlent, confortent notre peu de confiance dans l'avenir. Après le scandale de l'amiante et du sang contaminé, voici celui du Mediator. Comment avoir confiance quand la mort est prescrite sur ordonnance?

       La couverture du Nouvel Observateur montre un crâne et des tibias croisés composés de pilules blanches. En détournant le symbole des pirates, le dessinateur signifie ainsi que les nouveaux pirates, sans foi ni loi, sont les laboratoires pharmaceutiques, ceux là même qui devraient nous soigner. 2

         Un sondage CSA pour Le Parisien révèle que 35% des français n'ont pas confiance dans les médicaments et donc dans les agences sanitaires gouvernementales qui les surveillent.

     

    viande tue InrockuptiblesManger de la viande tue, couverture des Inrockuptibles du 12 janvier 2011

     

       Autre crâne sur la couverture des Inrockuptibles, un crâne de bovin cette fois. Orbites creuses et rictus avec cette phrase en dessous: "manger de la viande tue". L'article cite certains scientifiques qui lient la consommation de viande rouge au cancer, en plus des dommages écologiques. 3

     

    viande tue Inrockuptibles kiosqueManger de la viande tue, couverture des Inrockuptibles

    sur un kiosque parisien

     

        Après les scandales sanitaires, les affiches dénoncent des scandales de société. L'affiche de l'Armée du Salut montre une silhouette blanche adossée à un mur, comme les silhouettes qu'on dessine autour des cadavres. "L'exclusion tue" dit le texte sur un ruban jaune, ruban délimitant la scène du crime.

     

    exclusion tue afficheL'exclusion tue, votre don sauve,

    affiche de l'Armée du Salut, Merci Sarko, graffiti

     

       Pour finir, le ridicule tue aussi comme le montre la campagne d'affichage contre le port de la fourrure. L'affiche reprend le code graphique des paquets de cigarettes, lettres noires sur fond blanc entourées d'une bordure de deuil. Trois personnages ridicules portent un slip de fourrure. Les animaux meurent pour eux.

     

    ridicule tue afficheLe ridicule tue 50 millions d'animaux par an

    affiche de la Fondation Brigitte Bardot 

     

    Bonne année! 2011

     

     

    Liens sur ce blog:    

    Affiches de Noël: la Fondation Abbé Pierre manie l'ironie  

    Voeux pour le Nouvel An: "soyons réalistes, ne demandons rien"

     Ceci n'est pas un cul-de-jatte de Calcutta, affiche de CCFD-Terre Solidaire contre les clichés

     

     

    Palagret

    archéologie du quotidien

    janvier 2011

     

     

    Source:

    1- Institut BVA-Gallup International: "61% des Français estiment que 2011 sera une année de difficultés économiques contre 28% en moyenne dans le monde". 

    2- Le NouvelObs

    3- Les Inrocks

     

     

     
    Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique